Rubrique « Technologie » (39 résultats)


Vous connaissez tous « l’obsolescence programmée », ce terme qui désigne des défauts de conception (physiques ou numériques) mis en place volontairement par les constructeurs afin de limiter la durée de vie ou d'utilisation d’un appareil, et ce dans le but de vous forcer à acheter de nouveau ce même produit.

Eh bien sachez qu’une nouvelle variante d’obsolescence vient de voir le jour, concernant principalement les objets reliés au réseau internet, et désignée sous le nom « d’obsolescence connectée ». Que vous soyez un « geek » friand de ces objets connectés ou encore un adepte de la domotique, vous serez peut être un jour contraint de jeter un de ces appareil prenant ses instructions sur un serveur de la marque concernée, et ce sous prétexte que cette dernière en aura décidé ainsi.

Ce...

L'annonce défraie la chronique : l'US Navy aurait mis au point un procédé pour former du kérosène à partir de l'eau de mer. Elle viserait ainsi à produire elle-même de quoi approvisionner les avions sur les porte-avions.
 
L'idée n'est pas nouvelle en soi. Il s'agit d'extraire le monoxyde et le dioxyde de carbone et l'hydrogène, puis de les recombiner pour en faire un carburant de synthèse proche du kérosène. Les allemands ont produit leur propre kérosène durant la deuxième guerre mondiale à partir de charbon et de gaz.
 
Mais pourquoi l'eau de mer ? Parce qu'elle contient du carbone dilué. Or le carbone est indispensable à tous les carburants nécessaires aux moteurs thermiques. Il doit en effet bruler ou exploser pour déclencher être transformer en force mécanique. L'eau de mer ne contient...

Il faut ici savoir lire entre les lignes pour bien comprendre. La pérennité des Etats unis repose en grande partie, voir en totalité, sur leur suprématie militaire et les avancées technologiques dont bénéficie cette dernière, et leurs pires craintes reposent sur une alliance chino-russe, raison expliquant (en partie) leur tentative avortée d'ingérence en Syrie, qui leur aurait fourni un pied à terre géo-stratégiquement bien situé.
 
A ces craintes vient s'ajouter le fait que leur quiétude militaire reposant sur leur système de défense antimissile vient d'en prendre un coup, puisque ces nouveaux missiles chinois les rendent désormais obsolètes ! De plus, la Banque Centrale de Chine a annoncé qu'elle cessait d'acheter du dollar américain (principalement lié à la dette des usa), vous imagine...

Oui, vous lisez bien, le réseau d'antennes basse fréquences le plus controversé au monde, j'ai nommé H.A.A.R.P vient de fermer ses portes, faute de moyens financiers ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette installation aura fait couler beaucoup d'encre et généré un grand nombre de buzz sur la toile.
 
Le veilleur assume le fait d'avoir participé à cette théorie qui a rendu responsable de manipulations climatiques ce dispositif qui se veut scientifique et principalement utilisé par l'US air force ainsi qu'en partie subventionné par la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agence). Bien que respectant l'avis de certains, dont Paul (echelledejacob), je ne suis pour le moment pas encore convaincu de l'arrêt total de ce site, qui en fait ne pourrait être que temporaire comme l'ind...

La NASA travaille actuellement sur le premier test pratique de base vers la possibilité d'un voyage plus vite que la lumière. Certains d'entre vous vont peut-être s'indigner à la simple lecture du titre, argumentant l'impossibilité de cette hypothèse sur les dires des scientifiques « reconnus », mais c'est sans compter les réelles évolutions technologiques, car ne soyez pas dupes, les technologies actuelles connues ne reflètent pas celles en cours d'utilisation dans les « black projects » américains, qui elles, ont au minimum 20 ans (et plus) d'avance. Le veilleur
 
Voyager plus vite que la lumière a toujours été attribuée à la science-fiction, mais tout a changé lorsque Harold White et son équipe de la NASA ont commencé à travailler et peaufiner le moteur Alcubierre (wiki). La relativité...