Rubrique « Surveillance & sécurité » (85 résultats)


Interrogation de votre véhicule à distance, compteurs Linky, webcams, Google glasses, domotique, les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre société et nos vies, et si certains aspects « pratiques » des ces objets leur attribuent un certains succès auprès des « geeks » et autres moutons consuméristes, les dangers qu'ils représentent pour votre vie privée sont régulièrement pointés du doigt.

Dans le scandale dénoncé ici, un nouvel aspect sensible est mis en lumière, et ce n'est même plus votre vie privée qui est en danger, mais sa partie la plus sacrée, votre vie intime, puisque des sextoys connectés permettent au fabricant de savoir quel utilisateur/trice l'utilise, à quelle heure, quelle fréquence, quelle durée, quel « mode fonctionnement », et cerise sur le gâteau, ...

C'est acté, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (cnil) s'est enfin rendue compte du caractère hautement intrusif et bavard du dernier système d'exploitation de Microsoft, le très controversé Windows 10, et dans son élan, a décidé de mettre Microsoft en demeure de cesser ces pratiques.

Bien qu'il ne faille pas s'attendre à de grands changements pour le moment, c'est une nouvelle intéressante puisqu'elle est officialisée par l'Autorité française de contrôle en matière de protection des données personnelles qui devrait contraindre Microsoft à revoir sa copie concernant sa stratégie du « One Windows ».

Bien que l'amende infligée en cas de non respect soit ridicule puisqu'elle s'élève à 150.000 euros, la société à la « fenêtre » va être à terme amenée à choisir entre fi...

Maladresse de la part du gouvernement ou intention délibérée de leur part de supprimer toute pièce à conviction qui lui serait potentiellement nuisible, on peut se poser la question...

Il n'est pas question ici de la suppression des preuves, puisque la Justice en a évidemment fait une copie de sauvegarde, mais demander la suppression d'environs 24 heures de vidéos qui ont enregistrées le drame de la soirée du 14 juillet à Nice peut sembler pour le moins curieux. L'état voudrait alimenter les thèses complotistes qu'il ne s'y prendrait pas autrement.

Cela a-t-il un rapport avec la récente polémique entre Bernard Cazeneuve et Christian Estrosi à propos du dispositif de sécurité inexistant ce fameux soir ? En effet, le dispositif policier en place à Nice a été pointé du doigt par le quoti...

En période de soldes, et sans même vous consulter, la Commission Européenne de Bruxelles vient de vous vendre aux États-Unis, enfin, pas tout à fait vous, mais vos données personnelles, et ce sous couvert d'un accord préalable à la venue du traité transatlantique de libre échange, et qu'Obama veut à tout prix finaliser avant la fin de son mandat.

« justification à une braderie sordide de la vie privée de dizaines de millions d'internautes européens », c'est en ces termes qu'est décrit l'accord « Privacy Shield » par la Quadrature du Net qui n'a jusqu'ici cessé de défendre nos droits sur le web.

Les États-Unis se sont diplomatiquement engagés à traiter avec les organismes de protection des données personnelles de chaque pays de l’Union Européenne, en « échange » de quoi la Commission e...

Un nouveau scandale est il sur le point d'éclabousser le premier fabricant mondial de microprocesseurs ? C'est ce qui semble être le cas au vu de nouvelles découvertes relayées par la communauté du logiciel libre qui dénonce un composant pour le moins suspect, et présent dans les puces électroniques du fabricant Intel.

Il n'est pas question ici de certaines pratiques douteuses de Microsoft impactant uniquement les PC, mais bien d'un réel problème affectant l'ensemble des possesseurs d'ordinateurs, puisque intel équipe également depuis 2006 les ordinateurs de la marque à la pomme, et que cette porte dérobée semble aussi présente sur les générations précédentes de processeurs Intel (dual core). Que vous soyez sous OSX, Linux ou Windows, vous êtes probablement concernés.

Cette révélation...