Rubrique « Santé » (153 résultats)

L'ostéoporose est un facteur de risque de fracture parmi d'autres. L'industrie et ses alliés en ont fait une maladie qu'il faudrait dépister. Et traiter. A l'occasion de « La journée mondiale de l'ostéoporose », la propagande bat son plein.
 
L'industrie pharmaceutique et l'industrie laitière ont réussi à transformer un simple facteur de risque de fracture - le vieillissement des os, en maladie « mortelle et silencieuse », l'ostéoporose. Je raconte ce fabuleux tour de passe-passe dans mon livre Le mythe de l'ostéoporose et je montre comment il a généré un marché du dépistage, des traitements et de la prévention (les 3 à 4 laitages par jour) de plusieurs milliards d'euros.
 
L'industrie est également à l'origine de la Journée mondiale de l'ostéoporose, un rendez-vous qui sert de piqûre de r...

Avec plus de 6 millions de patients sous statines rien qu'en France, un petit rappel est toujours utile...

Dans son dernier ouvrage, le cardiologue et chercheur au CNRS Michel de Lorgeril jette un pavé dans la mare. Selon lui, faire baisser son cholestérol ne servirait à rien, bon et mauvais cholestérol n'auraient aucun sens et les statines seraient inutiles. En bref, le cholestérol permettrait surtout de faire de gros sous. Interview :

1. Cholestérol : rentable pour les labos
 
Pourquoi le cholestérol est si souvent décrié ?
 
Dr Michel de Lorgeril : « Le cholestérol est devenu l'ennemi numéro 1 dans la prévention des maladies cardio-vasculaires car cela arrange tout le monde. Les enjeux économiques sont colossaux, en particulier depuis l'arrivée des statines. Les laboratoires pharmaceut...

Encore une tentative de big pharma pour répandre la peur ! Alors que l'onu et l'otan se félicitent de l'accord de démantelement des armes chimiques Syriennes (qui, je le rapelle au passage, sont la pour compenser la supériorité nucléaire Israelienne), et après les multiples tentatives médiatiques pour nous effrayer (h5n1, h7n9, etc.) et ainsi nous inciter à accepter leurs vaccins mortels, ils agitent sous notre nez un nouveau risque terroriste mortel qu'ils auraient tout interêt à garder secret. Le veilleur
 
Oubliez l'anthrax et le gaz sarin. Des scientifiques ont découvert un nouveau type de toxine qui serait la substance la plus mortelle sur Terre jamais rencontrée. Dans un souci de santé public, tous les secrets de cette substance ne seront pas révélés...
 
La toxine botulique (aussi c...

Après la pathétique découverte mettant en lumière que l'Union Européenne paye des « trolls » pour contrer l'euroscepticisme sur Internet, ce sont maintenant les trusts pharmaceutiques qui lancent une chasse aux sorcières !
 
Conscients d'un mouvement d'éveil lié aux médias de santé alternatifs sans langue de bois, les lobbyistes de la « santé par le vaccin » commencent à vacciller sur leurs fondements devant l'ampleur de cette prise de conscience mondiale face à leurs magouilles. Leur crédibilité étant désormais sérieusement mise en doute, ils essaient désormais de renverser la vapeur en se servant d'organismes humanitaires tels que l'Unicef (Association Humanitaire pour la survie et la protection des enfants du monde), preuve que nos efforts face à la désinformation ne sont pas vains... ...

La liste des atteintes létales à notre santé est longue, mais il en est une qui est le plus souvent ignorée du grand public, spécialement le public féminin, que j'ai découvert il y a 5 ou 6 ans et pour laquelle je n'ai pas trouvé d'études documentées en français : nos petites « souris blanches » pour les semaines d'amour fériés, comme disait poétiquement le chanteur Renaud dans sa chanson « Dans ton sac ». 
 
Elles représentent un marché colossal et leur secret de fabrication est farouchement conservé par Procter & Gamble, le fabriquant de la marque TAMPAX, leader mondial du marché des tampons. Peu d'entre nous savent que ces cartouches de « on ne sait trop quelle matière si absorbantes et si pratiques » sont imbibées de dioxines. A raison d'une moyenne de 5 jours par mois, je vous laiss...