Rubrique « Santé » (153 résultats)

Sous prétexte de coupes budgétaires, le Royaume-Uni recourt à des sociétés privées pour sous-traiter des missions auparavant réalisées par son administration publique. La société française Atos s'est vue confier la tâche de mettre en oeuvre la réforme des pensions que perçoivent invalides et handicapés. Et d'évaluer leur aptitude au travail. Résultat : malgré des pathologies lourdes, plusieurs dizaines de milliers de bénéficiaires ont été recalés et exclus de ce système de protection sociale. Les recours se multiplient et la colère gronde contre les méthodes d'Atos.
 
Evaluer l'aptitude au travail des personnes invalides et handicapées. Telle est la mission que le gouvernement britannique a confiée à l'entreprise française Atos, dirigée par l'ancien ministre de l'Economie Thierry Breton, ...

Un médicament contre l'hépatite C a été mis sur le marché en minimisant ses effets indésirables... Experts de l'agence du médicament payés par le labo, lobbying agressif, publicité mensongère... L'histoire du Victrelis est un concentré des dérives de l'industrie pharmaceutique. Libération, qui a eu accès à des documents confidentiels, lève le voile sur les pratiques douteuses du labo américain Merck et sur la compréhension des autorités à son égard. Résultat : malgré ses effets secondaires sévères, le Victrelis a été autorisé pour des malades qui n'en avaient pas besoin.
 
Tout commence début 2010. Merck teste un nouveau médicament contre l'hépatite C, maladie qui tue 3 500 personnes par an en France. La bithérapie guérit alors moins de 40% des malades (1). En y ajoutant le Victrelis (tri...

Lentement, mais sûrement les grandes puissances de la démocratie sont en train de glisser vers le totalitarisme, tout en nous jurant que cette transition qui prend ses distances par rapport à la liberté, et à nos libertés est pour notre plus grand Bien.
 
L'exemple le plus récent de cette montée en douceur d'une « soft tyrannie » s'est produit à l'autre bout du monde, en Australie ? jadis connue pour sa vision farouchement individualiste. C'est dans ce pays que le gouvernement travailliste socialiste dirigé par le Premier Ministre Kevin Rudd, veut forcer les parents à vacciner leurs enfants sous la menace de perdre un crédit d'impôt non négligeable.
 
Selon l'Australian Broadcasting Corporation News (ABC News) :

« ...Rudd a annoncé que les parents qui choisissent de ne pas faire vacciner...

Le 11 octobre, deux enfants sont morts au Kashmir après avoir reçu le vaccin Pentavalent (5 souches)  portant à 6 le nombre de décès en une semaine et à 8 pour les trois dernières semaines. Selon les rapports parus dans les journaux locaux, les décès auraient été attribués à une réaction allergique au vaccin.
 
Ces décès surviennent dans le sillage d'un communiqué de presse du Ministère de la Santé du 10 octobre qui précise qu'un comité s'est penché sur le problème des 15 décès survenus au Kérala après des vaccinations. Le comité a déclaré que ces décès n'avaient pas été causés par le vaccin, mais qu'il s'agissait de pures coïncidences. Le communiqué de presse a aussi annoncé que le vaccin Pentavalent devait être déployé à l'échelle nationale. Une semaine auparavant, un autre porte-parol...

Ce sujet a déjà été traité ici, mais la découverte de nouveaux témoignages concordants me pousse à faire une « piqûre de rappel », d'autant plus qu'ayant perdu un membre de ma famille suite à un traitement chimiothérapique, inutile de vous dire le ressenti qui est en moi... Quand on sait que « les sociétés pharmaceutiques ignorent un traitement à cause du manque de bénéfices » et que l'on prend conscience que « le business très juteux des sociétés pharmaceutiques » les pousse à financer « des études frauduleuses qui rapportent gros », on est en droit de se révolter, non ? Le veilleur
 
Ils nous disent que la chimiothérapie sauve des vies, augmente le taux de survie à long terme et n'endommage pas les cellules saines. Toutes ces affirmations de l'industrie du cancer sont fausses. Un poison...