Rubrique « Politique » (154 résultats)

Les peuples indigènes et leurs sympathisants du monde entier ont été consternés d'apprendre que le Royaume-Uni ne ratifiera pas la Convention 169 de l'Organisation Internationale du Travail, un instrument international qui protège leurs droits fondamentaux en prévoyant leur consultation avant la mise en place de projets de développement sur leurs territoires.
 
Le Premier ministre David Cameron a défendu sa position en affirmant que cette Convention ne s'appliquait pas au Royaume-Uni car « il ne compte aucun peuple indigène ». Deux autres pays pourtant, l'Espagne et les Pays-Bas, ont ratifié la Convention bien qu'étant dans la même situation.
 
En 2009, le parti libéral démocrate s'était engagé à ratifier la Convention et, en mai dernier, des représentants indigènes du monde entier avaient ...

La menace de coups d'états en cascade à l'encontre des pays membres de la zone euro s'est précisée le jeudi 18 octobre 2012. Cette menace, proférée par la chancelière allemande, Angela Merkel, devant son parlement, le Bundestag, fait suite à la ratification par de nombreuses démocraties d'Europe d'un texte qui portait en lui les germes de ce coup de force : le TSCG.
 
En effet, ce texte prévoyait d'ores et déjà une mise sous tutelle très stricte des budgets élaborés par des gouvernements démocratiquement élus et approuvés par les représentants des peuples européens afin qu'ils appliquent les programmes pour lesquels ils ont été élus.
 
Mais, la chancelière d'Allemagne, idéologiquement obsédée par le totem de la dette, totem mis en scène et instrumentalisé par des puissances financières malv...

8 Octobre 2012, pour sa première conférence de presse faisant suite aux élections, le Président Hugo Chavez s'exprime sur la Syrie, livrant un discours plein de bon sens, d'humanisme et à total contre-courant du discours dominant, à gauche comme à droite.
 
Je ne vais pas ici retranscrire l'intégralité de son discours, mais pour vous donner un aperçu, en voici quelques extraits, et croyez moi, le reste vaut son pesant de cacahuètes, car il balance le Hugo, il sait choisir ses mots, et ceux ci sont sans équivoque, les Etats-unis sont les responsables...
 
Hugo Chavez a fait un lien entre les violences en Syrie et le conflit en Libye qui a précédé le renversement du dictateur Mouammar Kadhafi, qui était lui aussi un allié du président vénézuélien. M. Chavez pense que le conflit en Syrie a été...

A l'heure actuelle, tout ceux qui osent se lever contre ces fous qui veulent diriger le monde et qui imposent l'horreur financière se doivent d'être applaudis, et Cristina Kirchner doit donc être médiatisée, encouragée et félicitée. En espérant qu'elle puisse continuer le combat très longtemps encore...
 
Enfin un président qui ose s'opposer au puissant FMI, après Olafur Ragnar Grimsson, qui a été largement réélu en juin dernier, avec 52,4 % des suffrages. Après seize ans à la tête de l'Islande, il a décroché à 69 ans son cinquième mandat !
 
« Mon pays n'est pas une équipe de football, c'est une nation souveraine qui prend souverainement ses décisions et qui ne se soumet à aucune pression et encore moins aux menaces »
, c'est ainsi que Cristina Kirchner, présidente de l'Argentine (photo ci-...

L'Allemagne, la France et neuf des pays les plus puissants de l'Europe ont réclamé un président élu de l'Union Européenne et une fin du veto de la Grande-Bretagne sur la politique de défense, dans un modèle prototype radical pour l'avenir du continent.
 
Dans un document publié après une réunion entre les 11 ministres des affaires étrangères à Varsovie, le bloc a dressé une carte d'une vision pour l'« avenir de l'Europe ».
 
Ainsi que l'appel pour un chef d'état unique, élu élu pour l'Europe, le bloc a exigé une nouvelle politique de défense, sous le contrôle d'un ministère des affaires étrangère paneuropéen commandé par la baronne Ashton, qui « pourrait par la suite impliquer une armée européenne ».
 
Dans le but  « d'empêcher un simple Etat membre de pouvoir obstruer des initiatives », en r...