Rubrique « Politique » (154 résultats)

Laurent Louis, 32 ans, a été président du Mouvement pour la liberté et la démocratie, parti politique qu'il a dissout car il souhaite la suppression des partis politiques. Entretien exclusif avec un député, qui n'a pas sa langue dans sa poche, qui dénonce l'intervention de l'OTAN en Libye, en Syrie ainsi que l'intervention de la France au Mali, qui dénonce l'attaque exacerbée contre l'islam, se moque de François Hollande parle du rôle important de la Russie et qui dans la grande tradition de Victor Hugo veut défendre les intérêts du peuple et dénoncer la pédophilie !
 
Vous êtes un député belge très critique envers la politique de son pays !
 
Ma seule ambition est de défendre les valeurs de vérité. Depuis que je suis en politique, je réalise que les valeurs ont disparu (lien vidéo) . On ne...

Lors de la Conférence de Munich sur la sécurité des 1er et 2 février 2013, on a une nouvelle fois débattu - en partie de façon contro­versée - du bouclier anti-missiles.

La décision politique de principe prise en novembre 2010 au Sommet de l'OTAN de Lisbonne, de continuer à développer le programme de l'« Active Layered Theatre Ballistic Missiles Defense » (ALTBMD) - dont le but, qui était à son lancement en 2005 la protection des troupes armées en mission, est actuellement de faire en sorte que toutes les régions des Etats européens, membres de l'OTAN, et les Etats-Unis soient « protégées » contre les missiles balistiques - viole le droit international.
 
A l'aide de ce bouclier anti-missiles, l'OTAN veut, selon ses communiqués, s'opposer aux menaces potentielles qu'elle voit apparaître s...

Comme nous en avions informé nos lecteurs, j'ai participé à un grand débat à la Faculté Droit-Économie-Gestion de l'Université de Rouen le 22 janvier dernier au soir, sur le thème « La france doit-elle sortir de l'ue ? ».
 
Ce grand débat contradictoire, où je suis intervenu à la tribune avec le doyen et trois membres du corps professoral, était ouvert au grand public, comme l'usage en est solidement établi, et comme les autres intervenants le savaient parfaitement. De même, ce débat a été filmé par une équipe de l'UPR, au vu et au su de tous les participants.
 
Comme nous l'avons également souligné, ce grand débat a suscité un engouement extraordinaire puisque, prévu pour avoir lieu dans l'Amphi 300 (capacité 300 personnes), il dut être transféré au dernier moment, ? à la demande des servi...

Le gouvernement du Parti socialiste français du président François Hollande a ordonné la mobilisation des services secrets et de la police pour mettre sous surveillance les travailleurs qui se battent contre le chômage de masse et les fermetures d'usines.
 
Le ministre de l'Intérieur français, Manuel Valls, a révélé mardi dernier que sa police politique est pleinement mobilisée pour espionner la révolte grandissante des travailleurs des usines où sont prévus des licenciements ou bien qui seront fermées. Il a dit que ces mesures étaient nécessaires compte tenu du risque d'« implosions ou explosions sociales ».
 
Interviewé sur BFM TV, il a ajouté :
 
« La colère sociale, avec les conséquences de la crise économique et financière, la précarité, le chômage, les plans de licenciements, elle est ...

Comme un général du corps des Marines américain, Smedley Butler, le disait en substance il y a plusieurs décennies : « l'armée est une milice privée servant des intérêts particuliers... Ceux des cartels de la haute finance et de l'industrie transnationaux. »
 
L'armée des nations ne sert pas à défendre leur peuple, mais à assujettir les richesses du monde pour l'occident. La guerre est un racket, comme le disait Butler et il est primordial de  bien le comprendre... Résistance 71
 
Nicolas Sarkozy et François Hollande utilisent les armées françaises pour satisfaire des intérêts privés ou étrangers. Ils ont envoyé des hommes à la mort pour voler le cacao de Côte d'Ivoire, les réserves d'or de Libye, le gaz de Syrie, et l'uranium du Mali. La confiance est brisée entre le chef des armées et des...