Rubrique « Politique » (153 résultats)

Comme Washington perd son emprise sur le monde, défié par le Venezuela, la Bolivie, l'Equateur et maintenant la Russie, le gouvernement américain a recours à des crises de colère publiques. La manifestation constante d'une attitude puérile de la part de la Maison Blanche et du Congrès embarrasse chaque Américain.
 
La dernière manifestation du comportement infantile de Washington a été sa réponse au Service de l'Immigration russe pour l'octroi de l'asile en Russie pour un an au lanceur d'alerte américain Edward Snowden, en attendant que sa demande d'asile permanent soit étudiée. Washington, après avoir transformé les Etats-Unis en un état de non droit, n'a plus aucune conception de ce qu'est une procédure légale. La loi, c'est tout ce qui sert Washington. Tel que Washington voit les chose...

Une fois encore, on s'apprète à baffouer les droits constitutionnels tout en nous faisant croire que nous sommes en démocratie ! Gageons que l'avenir de cette loi sera révélatrice d'autres à venir dans la même veine, ne nous laissant au final comme seuls droits de payer nos impots et fermer notre gueule !
 
L'état policier est déjà la, l'état fédéraliste se met en place, le monde Orwélien arrive à grand pas comme je n'ai de cesse de le dire... Merci à notre ami Folamour pour avoir soulevé ce lièvre ;-) Le veilleur
 
Dans la série « coups fourrés de l'été », un amendement déposé le 12 juillet dans le feu de la « discussion » parlementaire sur le projet de loi de décentralisation (et adopté dans la foulée le 18 juillet avec l'accord du gouvernement !) propose ni plus ni moins de
 
« supprimer...

Une fois de plus, Vladimir Poutine voit clair dans le jeu de l'empire américain et montre son soutien indefectible à Bachar Al Assad. Avec la Chine, la Russie est le dernier rempart empèchant une action militaire directe de la part des Etats unis visant à s'ingérer en Syrie, leur permettant ainsi un accès direct en Iran.
 
L'Arabie Saoudite est un des alliés des Etats unis, et cette vaine tentative indirecte de corruption de leur part ressemble à mes yeux à une action desespérée d'accéder au graal Iranien, alors que leur pseudo indépendance énergétique lié à la fracturation montre de sérieux signes de déclin, laissant entrevoir une explosion de cette bulle éphémère qui mènera droit leur économie au « big crash » aussi redouté qu'inéluctable.
Le veilleur
 
Moscou a dit « non » à une offre de ...

Le digne successeur de Hugo Chavez - Nicolas Maduro - tient bon le cap et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'arrange pas les affaires des élites du nouvel ordre mondial qui convoitisent avec leur appétit habituel les ressources de ce pays, et de l'amérique latine dans son ensemble.
 
Il tient fortement tête à l'oligarchie américaine, aussi bien par son refus de se plier face à Obama le menacant si il donnait refuge à Edward Snowden dernièrement, que par sa présence au sein du Mercosur, zone d'échange totalement indépendante et gênant fortement les interêts des usa. Espérons que Nicolas ne soit pas lui aussi « subitement victime » d'une crise cardiaque dans les mois à venir... Le veilleur
 
Le départ physique de Chavez a laissé un vide que Maduro a vite comblé en faisant vivre, pl...

Le « diktat » du président américain oblige Renault à cesser toute activité en Iran. Faute de quoi, l'Alliance Renault-Nissan risquerait de ne plus pouvoir commercer avec les Etats-Unis. Renault a produit à travers ses partenaires 100.000 voitures en Iran l'an dernier...
 
Déjà, PSA avait dû se retirer en 2012 sous la pression de GM, provoquant ainsi une vague de licenciements sans précédent. Un manque à gagner pour l'industrie tricolore !

« Le président Obama a donné l'ordre de cesser l'activité en Iran »
, a affirmé ce vendredi, Carlos Tavares, Directeur délégué de Renault, non sans ironie et une certaine amertume. Faute de quoi, les entreprises qui commerceraient encore avec ce pays se verraient interdire toute activité aux Etats-Unis. « Des  discussions diplomatiques ont lieu d'Etat ...