Rubrique « Politique » (154 résultats)

Depuis la fin de l'URSS, les Américains ont fini par croire à leur propre propagande, et à la fin de l'histoire, cette situation nouvelle les plaçant en position de superpuissance invincible, capable de dicter ses quatre volontés au reste du monde. La crise syrienne marquerait-elle la fin de la toute-puissance américaine ?
 
Avec l'agenda révélé par le général Wesley Clark après le 11 septembre 2001 et la volonté affirmée de régner sur tout le moyen-orient, on savait déjà que les entités qui dirigent l'état profond américain pensaient tranquillement attaquer les pays les uns après les autres, puis, après avoir coupé les Russes et les Chinois de leur approvisionnement en pétrole, gaz et autres commodités, finiraient par les affaiblir et pourraient ensuite devenir maîtres du monde !
 
Bien sû...

La Russie surenchérit la mise de cette partie de poker, plus que d'échec maintenant. A notre sens, si ceci se vérifiait, cela servirait à aider les occidentaux à sortir de cette galère, car maintenant, plus personne ne peut plus reculer : L'empire a trop gesticulé à tort, les décisions tardent car beaucoup de monde dans le politique se rend compte que c'est une grosse galère, de l'autre côté, la Russie ne peut pas se désengager sans perdre la face et de toute façon elle ne le désire pas...
 
Donc que fait-on ? Il est à parier que derrière le rideau les conversations ne sont plus de savoir si on bombarde ou pas la Syrie, mais plutôt : comment fait-on pour désamorcer le truc avant que çà nous retombe dessus ?
 
Avec cette déclaration (si cela se confirme), les Russes ouvrent une porte de sort...

Le gouvernement s'attaque à une conquête du mouvement ouvrier qui remonte à plus de 60 ans. En effet,  en France, la sécurité sociale a été définie juste après la Seconde Guerre mondiale, par le Conseil national de la Résistance (CNR[1].
 
Ce combat mené par nos aïeux dans l'interêt des citoyens, et devenu depuis un droit de la constitution, est en train discrètement d'être bafoué sous nos yeux, et dans l'indifférence générale. Que faudra il encore, combien de droits et acquis va-t-on encore nous voler avant que les dociles moutons que nous sommes ne se décident enfin à se transformer en loups et revendiquer ce qu'il leur revient de droit ? Le veilleur
 
Une pétition dénonce la privatisation de la Sécu
 
Alors que la Sécu ne rembourserait plus que 50% des soins courants.140 personnalités de...

C'est une nouvelle porteuse d'espoir, et qui confirme une fois de plus que notre salut, est dans un premier temps de sortir de la zone euro, cette machine à broyer économiquement les pays. Vous pouvez constater une fois de plus le comportement ignoble de Bruxelles et d'autres représentants de la zone euro, qui consiste à effectuer un chantage commercial et exercer des pressions sur l'Islande !
 
Ces vils oligarques craindraient-ils que d'autres pays se décident à suivre la voie de ce pays ou une vraie démocratie règne, et ou le peuple décide ? Le veilleur
 
L'Islande a indiqué jeudi être tout près de tuer définitivement le processus d'adhésion à l'Union européenne, à un moment où elle s'acheminait vers des sanctions commerciales des Vingt-huit à son égard.
 
Le ministère des Affaires étrangè...

Alors que viennent de s'ouvrir début juillet les négociations entre les Etats-Unis et l'Union européenne pour établir un « grand marché transatlantique » à travers l'accord de libre échange du Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP ou TAFTA), les américains bouclent au même moment un accord similaire avec leurs voisins du Pacifique. Négociés dans l'ombre, façonnés par les multinationales américaines, imposant de nouveaux droits supranationaux aux entreprises, ces accords sont précurseurs de ce qui attend les européens...
 
Quelque chose se profile dans l'ombre qui pourrait réduire nos droits fondamentaux et contaminer notre alimentation à jamais. L'Accord de Partenariat Transpacifique (PTP) pourrait bien devenir le plus grand accord de libre-échange régional de ...