Rubrique « Politique » (153 résultats)

La déconfiture de l'Empire Étasunien n'en finit plus, et cette nouvelle claque vient d'être assénée à Obama et à sa stratégie d'ingérence. Bachar el-Assad vient d'être démocratiquement réélu avec 88,7% des voix, et ce malgré les nombreuses tentatives de l'occident pour le diaboliser et l'évincer. Le veilleur
 
C'est une véritable gageure. L'organisation par Damas d'élections présidentielles en pleine guerre relevait du surréalisme il y a peine une année. Et pourtant, la Syrie vient de réaliser l'impossible. Signe qui ne trompe personne: le très mauvais fair-play de l'empire et ses valets. En interdisant la tenue du scrutin au niveau des ambassades syriennes en Europe et aux Etats-Unis, ils n'ont fait que renforcer le sentiment que la Syrie fait face à un immense complot ourdi par ceux là ...

Le président Obama a précisé sa doctrine stratégique à West Point. Dans son discours, il a réaffirmé la toute-puissance militaire des États-Unis, alors que ceux-ci sont dépassés techniquement à la fois par la Russie et par la Chine.
 
Incapable d'affronter Moscou, il a passé la perte de la Crimée sous silence et a préféré désigner le seul ennemi qui vaille : la tactique du terrorisme. Alors que des camps d'Al-Qaïda sont installés dans des pays sous occupation de l'Otan, voire membres de l'Otan, il a annoncé un vaste programme pour les combattre. Enfin, il a réitéré son soutien à « l'opposition syrienne » et promis qu'il ne manquerait pas de lui apporter de l'aide... lorsqu'il parviendra à obtenir l'aval du Congrès.
 
Le président Obama a prononcé, le 28 mai, un important discours précisant...

Il serait prématuré de tirer des conclusions trop hâtives à la simple découverte de cette information, pourtant, la seule lecture du titre original « Porochenko doute de la nécessité de l'association avec l'Union Européenne » met en lumière la possibilité d'un revirement de situation pour le moins inattendu !
 
Le nouveau président ukrainien fraîchement élu, Piotr Porochenko aurait-il enfin compris que le salut de son pays ne se trouve pas dans une alliance avec l'Union Européenne ? En tant qu'oligarque opportuniste averti à la tête de plusieurs milliards, les profonds changements géo-politiques et économiques en cours matérialisés par les récents accords commerciaux sino-russes ne lui ont sûrement pas échappé, d'autant plus que ces derniers ont été suivis par la création de l'Union écono...

Un homme d'une extrême simplicité, habitant une modeste maisonnette sur une petite propriété rurale, une vieille Coccinelle pour se déplacer, une façon simplissime de s'habiller, et surtout un président à l'écoute de son peuple !

Non, ceci n'est pas un hoax, cet homme existe bel et bien, et symbolise ce que nous sommes en droit d'attendre d'un chef d'état digne de ce nom. Souvenez-vous en la prochaine fois que vous aurez un bulletin de vote entre les mains... Le veilleur
 
Le président de la république d'Uruguay, José Mujica Gordano, n'est pas un personnage comme les autres. Il refuse d'habiter dans le palais présidentiel pour rester dans la petite ferme de son épouse et donne 90 % de son salaire présidentiel à des associations caritatives... Il a soutenu les lois légalisant l'avortement, ...

Le nouveau président Porochenko « démocratiquement élu », ou si vous préférez, le nouveau pion occidental au service de l'Otan, commence très mal son mandat en défiant la Russie !
 
L'oligarque Piotr Porochenko, qui « semble avoir remporté la présidentielle en Ukraine » a évoqué lundi devant les journalistes à Kiev le règlement du « problème criméen » parmi les grandes priorités de sa future présidence.

Il a déclaré à cette occasion
 
« qu'il ne reconnaissait pas la Crimée comme partie intégrante de la Russie », et a annoncé son « intention de créer un ministère spécial pour la Crimée en charge de la restitution de la péninsule à l'Ukraine par le biais des textes internationaux »
Il ajoute que
 
« La résolution du « problème criméen » figurera parmi les priorités de travail du président et de...