Rubrique « Manifestations » (77 résultats)

Que se passe-t-il à Burgos ? Cette ville moyenne de 200.000 habitants, située en Castille-Léon est au centre de toutes les attentions en Espagne ces derniers jours : une révolte populaire met en échec un projet de spéculation immobilière, pendant que l?État répond par la force.
 
La municipalité de Burgos ressemble à beaucoup d'autres en Espagne : gérée par la droite (ici le Parti populaire, ailleurs le PS), elle combine clientélisme, corruption marchés publics truqués, privatisation des services municipaux, impôts locaux gonflés et dette vertigineuse. Burgos est même un cas d'école. La ville a accumulé 500 millions d'euros de dette, a quasiment tout privatisé, augmenté trois fois les impôts ces deux dernières années, pendant que la ville compte 18.000 chômeurs.
 
Pourtant le maire de dro...

Près de 200.000 opposants pro-européens manifestaient dimanche sur la place de l'Indépendance à Kiev, défiant les autorités après l'adoption de nouvelles lois renforçant les sanctions contre les contestataires, vivement dénoncées par les Occidentaux.
 
Par des températures largement en dessous de 0° Celsius, les protestataires se pressaient sur et aux alentours de la place, aussi baptisée Maïdan, occupée depuis près de deux mois par des opposants pro-européens après le refus du président Viktor Ianoukovitch de signer un accord d'association avec l'Union européenne au profit d'un rapprochement avec la Russie.
 
Ils répondaient à l'appel des chefs de file de l'opposition, bravant l'interdiction de toute manifestation dans le centre de Kiev jusqu'au 8 mars, et les nouvelles lois promulguées ve...

Les infos concomitantes d'une intervention militaire sur la ZAD à partir du lundi 20/01/2014 s'accumulent de jour en jour. Voir à ce propos le flash info de la ZAD de cette semaine. Une note de dernière minute ajoutée sur le site indique :
 
« Dernière minute le 18/01 à 14h16 : des camarades de Nantes nous signalent une forte présence de CRS à Nantes. De plus, les CRS qui étaient présents le week-end dernier à l?hôtel de l?île Beaulieu sont toujours présents depuis (10 camions, 1 grand car, 2 camions caisse et pas mal de matos non identifié). Leur présence n?est justifié par aucune manif sur Nantes? Alors pour quelle raison ?! Tenons-nous prêts à une éventuelle intervention des forces du désordre sur NDDL la semaine prochaine ! »
 
Vinci est d'ailleurs sorti du bois hier, le 16 janvier, pou...

Respectant un schéma qui semble bien établi, la montée du fascisme constatée en Grèce ne cesse de prendre de l'ampleur en Espagne, et ce, dans le silence assourdissant des médias, bien trop occupés à répandre la propagande haineuse du général Her Wallz, et, plus récemment, des dérives amoureuses du bouffon intérimaire actuel qui nous sert de président.
 
Il est d'ailleurs inquiétant de constater (une fois de plus) la passivité du peuple Français devant les magouilles ministérielles actuelles qui réduisent régulièrement et de manière drastique nos droits constitutionnels, et ce en toute impunité ! La montée du fascisme en Europe est bien réelle, et la France y emboite le pas dans l'indifférence générale... Le veilleur
 
Sous couvert de l'inattaquable excuse de la sécurité, le gouvernement de...

L'affaire n'est pas terminée, mais pour les habitants de Pungesti, c'est déjà une petite victoire. Jeudi 17 octobre, devant la résistance acharnée d'une poignée de villageois, l'entreprise pétrolière américaine Chevron a décidé de suspendre temporairement ses activités d'exploration de gaz de schiste dans cette localité de l'est de la Roumanie. Une bataille remportée grâce une stratégie médiatique bien huilée.
 
L'histoire de Pungesti, c'est un peu la version roumaine de David contre Goliath, celle d'un géant du pétrole américain contre quelques centaines de villageois. Tout commence en 2011, lorsque Chevron obtient du gouvernement roumain le droit d'exploiter le gaz de schiste dans le département de Vaslui, dans l'est du pays. L'entreprise fait l'acquisition de 600.000 hectares de terrai...