Rubrique « Manifestations » (77 résultats)

Voici un témoignage accablant trouvé aujourd'hui sur le blog Paris.RéelleDémocratie.Net et relayé par visions-csfa.org, qui nous démontre une nouvelle fois que notre pays n'est plus dans un état démocratique. Des droits si chèrement acquis par nos ancètres, bafoués de la sorte par l'oligarchie... Que dire ? je suis ecoeuré ! Et vous ?
 
Ce témoignage vient d'une amie qui a voulu manifester à Paris à l'occasion de l'appel international des Indignés. Nous nous sommes rencontrés à Athènes et elle avait pris 24 heures de garde-à-vue pour avoir occupé la place Syntagma en solidarité au peuple grec après avoir marché quelques 2600km depuis Nice et avant de passer en jugement. Comme tous les marcheurs elle a été acquittée. Bref, cette fois, voyons du côté de Paris et de la France.
 
« Je suis arri...

Ce vendredi 5 octobre 2012, des manifestations et des actions contre les coupures budgétaires dans l'éducation publique ont eu lieu dans la quasi-totalité du pays. Après la Grèce, l'Espagne, le Portugal, c'est au tour de l'Italie. Est-ce encore utile de spécifier une fois de plus le silence de nos médias ? Préparez vous, nous sommes les prochains sur la liste en France, et ce n'est sûrement pas la mise en place du mécanisme européen de stabilité (MES) qui va arranger les choses...
 
Les étudiant(e)s et et lycéen(ne)s sont descendu(e)s en masse dans les rues, comme à Turin, où les manifestant(e)s étaient environ 500: ils ont lancé des pétards, feux d'artifice et des oeufs sur les flics et les bâtiments symbolisant le capital. Entre 12 et 30 manifestant(e)s ont été blessé(e)s et 15 arrêté(e...

Aux cris de « démission », des milliers de manifestants répondant à l'appel de la mouvance des indignés se sont rassemblés samedi autour du Congrès des députés à Madrid, dénonçant les coupes budgétaires menées par le gouvernement de droite.
 
« NON », « démission », « démocratie » proclamaient de petites pancartes pendant que la foule hurlait « ils ne nous représentent pas », face aux cordons de la police anti-émeutes déployée en masse autour du Parlement, et affluait sur les grandes avenues du centre de la capitale espagnole.
 
Mardi, une première manifestation convoquée via les réseaux sociaux sous le mot d'ordre « entoure le Congrès », « sauve la démocratie », avait dégénéré lorsque des groupes de jeunes avaient bombardé de pierres les barrages de policiers, qui avaient riposté à coups d...

Des dizaines de milliers de Portugais se sont rassemblés samedi à Lisbonne à l'appel des syndicats pour crier leur refus de la politique de rigueur menée par le gouvernement de centre droit, qui s'apprête à l'accentuer afin de tenir ses engagements internationaux. Vers 17 heures locales, les manifestants avaient rempli la place du Commerce, située au coeur de la capitale et qui, selon les estimations de la presse, peut contenir entre 70.000 et 175.000 personnes.
 
Cette manifestation « contre le vol des salaires et des pensions de retraite » était organisée par la CGTP, la principale confédération syndicale portugaise mais comptait sur le soutien des mouvements d'indignés et d'un groupe de citoyens qui, via les réseaux sociaux, avait mobilisé deux semaines auparavant plusieurs centaines d...

Quelque 40.000 personnes, selon les organisateurs, ont participé à des manifestations dans 40 villes d'Allemagne pour réclamer l'introduction de taxes sur la fortune et les transactions financières.
 
Les organisateurs, qui rassemblent des syndicats, des associations et le mouvement altermondialiste Attac, réclament une taxe permanente sur la fortune « pour que les ménages riches contribuent beaucoup plus » que les contribuables moins aisés.
 
Selon la police, l'affluence aux rassemblements dans les grandes villes était beaucoup moins importante qu'annoncé par les organisateurs. Environ 4.000 personnes étaient dénombrées par la police à Francfort et 2.000 à Cologne. A Berlin, les autorités n'ont pas fourni d'estimation, mais les organisateurs affirmaient que 5.000 personnes avaient défilé d...