Rubrique « Manifestations » (77 résultats)


Le président Michel Temer, qui avait il y a quelques mois tiré les bénéfices du coup d'état organisé contre l'ancienne présidente légitime Dilma Roussef, est à nouveau dans la tourmente et se voit à son tour menacé de destitution.

Il faut avouer que l'ensemble des membres du gouvernement de Michel Temer semble corrompu, puisqu'après l'éviction du député Eduardo Cunha en septembre dernier pour avoir été titulaire de comptes bancaires secrets à l’étranger, nous apprenons que le 25 novembre, le secrétaire du gouvernement et homme de confiance du président, Geddel Vieira Lima, a été contraint de démissionner après avoir été dénoncé pour trafic d'influence. La semaine précédente, c'était le ministre de la Culture, Marcelo Calero, qui quittait le gouvernement en accusant Geddel Vieira, ainsi...


Impossible d'ignorer l'information, tous les médias en parlent, et l'importance indéniable de tels évènements et de leurs possibles répercussions, tout comme des révélations faites à chaud par les représentants de l'ordre en période pré-électorale n'y sont probablement pas étrangers.

Bien que la colère chez les policiers et gendarmes de l'hexagone ne date pas d'aujourd'hui et que les politiques menées sous le règne de Sarkozy et de Hollande en soient sans le moindre doute responsables, l'évènement déclencheur du ras le bol policier a été l'attaque à Viry-Châtillon dans l'Essonne ou deux fonctionnaires de police ont étés gravement blessés suite à une attaque au cocktail-Molotov, et sont passés à deux doigts de la mort (leur état est en voie d'amélioration).

Mais en bons révolutionnaires ou...


Le gouvernement aurait-il peur de ne pouvoir respecter les plans d'austérité imposés par Bruxelles, et ainsi révéler son impuissance à asservir les « sans dents » ? C'est ce que semblent révéler les choix éhontés de l'Élysée qui consistent aussi bien à vous mentir sur l'ampleur des grèves en cours, qu'à tenter de décrédibiliser les motivations de ce mouvement et des ouvriers qui y participent.

Comme cela est habituellement le cas en de telles circonstances, les médias officiels qui faisaient récemment leur « Une » des nombreux mouvements et manifestations combattants la loi El Khomri deviennent soudainement silencieux, saisissant l'opportunité inespérée des villes inondées et autres actualités footballistiques pour opérer leur diversion. Les actionnaires et propriétaires de ces médias ...

Produire et produire encore, limiter les pertes à défaut de pouvoir augmenter les bénéfices, et ce coûte que coûte, au mépris total des règles élémentaires et consignes de sécurité établies, tels sont les principes des groupes industriels.

Ces mêmes groupes dont les PDG défendent ardemment la fameuse Loi travail, n'hésitant pas à bafouer les droits élémentaires des ouvriers en grève, et à mettre volontairement en situation de danger ceux n'ayant voulu ou pu suivre les mouvements syndicaux. Nous pouvons donc en conclure que pour ces grands patrons, la mise en danger des salarié(e)s est nécessaire pour délivrer ces pauvres français « pris en otage ».

Parmi ces groupes, nous trouvons Total, pour qui « La sécurité au cœur de ses activités », et qui prétend sur son site internet, en total(...

Dans la rubrique « faits divers » ou assimilé de plusieurs médias officiels, un nouveau copié/collé d'une dépêche AFP passe inaperçu dans le flot des informations du jour, et pourtant...

Cette nouvelle révèle une information de choix pour les habitué(e)s des stratégies mises au grand jour dans le domaine de la géopolitique, et plus particulièrement dans le contexte de coups d'état et autres révolutions colorées pilotées en outre-atlantique.

On nous annonce ici qu'un Américain a été mis en examen pour des faits graves dans l'affaire de la voiture de police incendiée, incident survenu lors de la manifestation contre la « haine anti-flic », et dont la vidéo a fait le tour du web. Cependant, cela ne semble troubler personne qu'un Américain qui serait arrivé très récemment en France (selon ses...