Rubrique « Espace » (48 résultats)

Que les partisans de Nibiru et autres théoriciens de l'apocalypse se calment en lisant ce qui suit. Nous avons beau être la veille du soit-disant jour de la fin du monde, cette information n'évoque en aucun cas une planète géante éjectée dans un passé lointain et qui reviendrait se venger... (rires)
 
Selon les simulations menées par des chercheurs américains, il manquerait une planète à notre système solaire. Celle-ci aurait été présente lors de sa formation mais en aurait ensuite été éjectée.
 
« Me Voici Tout Mouillé, J'ai Suivi Un Nuage ». Et s'il manquait un mot à cette phrase, moyen mémo-technique utilisé par les professeurs pour apprendre les différentes planètes de notre système solaire. Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune : voici les noms des planète...

Une intrigue vient de Mars où travaille le robot « Curiosity » . Il a obtenu des données choquantes, dignes « d'être inscrites dans les manuels d'histoire », a déclaré le directeur scientifique de la mission John Grotzinger.
 
Il n'a plus rien ajouté en disant que le résultat doit être vérifié plusieurs fois. Pourtant, il a laissé entendre que le mystère sera dévoilé à la séance de l'Union géophysique des Etats-Unis qui aura lieu du 3 au 7 décembre prochains à San-Francisco.
 
Ces derniers temps, « Curiosity » se trouvait dans une vallée de sable dans le cratère gigantesque Gale. Il y a plus d'une semaine, les premières analyses chimiques du sol y ont commencé. Une poignée de sable prise par le robot a passé deux jours à son intérieur, étant étudiée par deux instruments.
 
Si le mystère qui n...

Je vous rapporte cet article dont le sujet est très controversé depuis déjà un certain temps. En effet, aucune preuve officielle ne vient accréditer cette théorie, mais il faut avouer au vu de nombreux éléments concordants que cette hypothèse pourrer trouver sa place en apportant matière à réflexion sur de nombreux évènements (ou cataclysmes dans certains cas) survenus.
 
Des découvertes récentes ont démontré que des interactions, parfois invisibles, existent bel et bien entre différents astres, même si ils sont parfois très éloignés. Cette interaction peut être d'ordre nucléaire comme magnétique, et ce n'est pas la théorie du nuage d'Oort (amas sphérique de comètes et astéroides subissant l'atraction du solei à plusieurs années lumière), soutenue par de nombreux astronomes qui dira le co...

En observant avec le VLT et le CFHT, des astronomes ont identifié un corps, très probablement une planète sans étoile, errant dans l'espace. Il s'agit du cas le plus intéressant de planète errante et de l'objet de ce type le plus proche du Système solaire (détecté pour l'instant).
 
Sa proximité relative et l'absence d'étoile brillante dans ses environs ont permis à l'équipe d'étudier son atmosphère de manière très détaillée. Cet objet a également offert aux astronomes un premier regard sur les exoplanètes qu'il sera un jour possible de photographier autour de leurs étoiles.
 
Les planètes errantes sont des objets de masse planétaire vagabondant dans l'espace sans aucun lien avec une étoile. Des exemples possibles d'objets de ce type ont été découverts précédemment [1], mais sans pouvoir co...

Les scientifiques ont longtemps cru que la lune de la Terre est née lors d'une colossale collision planétaire communément surnommée le « Big Splat ». Une étude publiée récemment  confirme cette hypothèse violente et deux autres études publiées en fin de semaine dernière (liens plus bas) rendent l'histoire des origines de la Lune bien plus étranges et plus mystérieuse qu'on ne le croyait auparavant.

L'histoire du Big Splat.
 
Il y a 4,6 milliards d'années, un corps de la taille de Mars a percuté notre planète, éjectant de grandes quantités de débris en orbite terrestre. Au fil du temps, les débris qui ont formé un disque se sont réunis pour former la Lune que nous connaissons aujourd'hui.
 
L'hypothèse du Big Splat a été largement acceptée depuis des décennies, en partie grâce à des élémen...