Rubrique « Environnement » (123 résultats)

La chute de l'empire américain continue, entrainant dans son sillage les symboles qui furent à l'origine de sa grandeur d'autrefois. Après la faillite de Détroit, qui fût autrefois un pôle logistique incontournable, c'est aujourd'hui Las Végas - icône du gigantisme américain, mais aussi de sa décadence -, qui s'apprête à disparaître.
 
Il n'est pas question ici d'analogie concernant la cause de cette chute, puisque celle de Détroit est le fruit d'une gestion économique calamiteuse ayant engendré une dette colossale, mais bien d'une idéologie absurde épaulée d'une lignée politique insouciante du long terme à laquelle le slogan débile « Yes we can » colle parfaitement. Construire un oasis de luxure (et de débauche) au beau milieu d'une zone désertique, et donc de facto ou l'eau est une denr...

Le gouvernement australien veut amputer de 74.000 hectares une réserve naturelle protégée par l'UNESCO en Tasmanie, ses paysages et sites archéologiques uniques, ses forêts aux arbres parmi les plus hauts de la planète... 
 
La Tasmanie possède des paysages divers et majestueux allant des côtes accidentées aux forêts luxuriantes en passant par des montagnes escarpées. La période glaciaire a contribué à la formation de vallées, gorges et autres montagnes alpines spectaculaires. Les régions karstiques sont truffées de grottes. Les vastes forêts pluviales tempérées sont peuplées de nombreuses variétés d'eucalyptus. Certains d'entre eux, les eucalyptus géants, atteignent plus de 80 mètres et comptent parmi les feuillus les plus hauts de la planète.
 
Séparée du continent australien depuis plusi...

Je vous annonçais il y a deux jours les chiffres officiels signant la fin du nouveau rêve américain associé au gaz de schiste. Pour ceux et celles d'entre vous qui auraient encore des doutes quant au procédé de fracturation hydraulique, voltairenet nous offre un document officiel détaillant les substances chimiques utilisées.
 
Ce document survient alors que le traité transatlantique est en cours de négociation, et que les tensions entre les Etats-Unis et la Russie vis à vis de l'Ukraine sont utilisées afin de contraindre les pays de l'Union Européenne à se tourner vers l'alternative énergétique américaine. A ce propos, Charles Sannat, via son site lecontrarien, nous apprend que l'Allemagne est prête à autoriser le gaz de schiste !
 
Plutôt que de prolonger un contrat gazier pérenne avec P...

C'est une belle victoire de la société civile : le Conseil d'Etat a suspendu le 6 mai les autorisations d'épandage aérien de pesticides en France. La bataille juridique a été menée par des environnementalistes antillais.
 
La semaine dernière, des associations antillaises étaient venues à Paris pour présenter devant le Conseil d'Etat, une demande d'abrogation de l'arrêté permettant de déroger à l'interdiction de l'épandage aérien de pesticides en France. Nous avions rencontré Béatrice Ibéné, présidente de l'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la faune des Antilles (ASFA) et porte-parole du mouvement de lutte contre les épandages aériens en Guadeloupe.
 
Le Conseil d'Etat vient de donner sa réponse : son ordonnance interdit cette pratique en France et condamne les ministèr...

Le moustique OX513A sera peut-être le premier animal - ou plutôt insecte - transgénique que vous rencontrerez dans la nature. Conçu par une entreprise britannique, ce moustique OGM doit servir à lutter contre la propagation de la dengue. Après des tests grandeur nature, le Brésil est sur le point de donner son feu vert à sa commercialisation. Problème : aucune étude indépendante n'a été réalisée pour mesurer les conséquences de la production massive de cet insecte transgénique. Et son efficacité contre la dengue est contestée.
 
Ce n'est malheureusement pas un scénario de série B. Pour la première fois, des animaux génétiquement modifiés vont être commercialisés en milieu ouvert. Le Brésil est sur le point d'autoriser l'usage de moustiques génétiquement modifiés. Le 10 avril, la Commissio...