Rubrique « Environnement » (123 résultats)

Il mesure à peine quelques millimètres, mais pourrait tout de même causer pour «plusieurs dizaines de millions» de dégâts à Montréal. Découvert l'été dernier, l'agrile du frêne, insecte ravageur arrivé d'Asie, s'est déjà répandu dans un rayon de 17 km et menace de tuer le cinquième des arbres de Montréal d'ici 10 à 15 ans.
 
A l'heure du ménage printanier, l'avertissement est sérieux. Montréal interdit à ses citoyens de jeter les branches d'arbres, peu importe l'essence, avec le reste des résidus verts. La Ville leur demande plutôt de les attacher ensemble, de les mettre en bordure de rue et d'appeler le 311 pour qu'on vienne les déchiqueter.

L'enjeu est de taille. Observé pour la toute première fois le 19 juillet 2011, l'agrile a maintenant été détecté à huit endroits dans l'île. D'abor...

Des permis d'exploration pétrolière ont été attribués par le gouvernement congolais dans un parc national classé au patrimoine mondial...

Eléphants, lions, okapis et gorilles: la riche biodiversité du parc national de Virunga, en République démocratique du Congo (RDC) risque de ne pas faire le poids face aux pétrodollars. Dans ce parc national, classé au patrimoine mondial de l'Unesco et listé dans les zones humides Ramsar, les puits de pétrole pourraient bientôt remplacer les lacs et la forêt tropicale. Des concessions pétrolières ont été attribuées en juin 2010 par le gouvernement congolais sur 85% de la surface du parc. Déjà, Total et le Britannique Soco se préparent à exploiter l'or noir du Virunga.
 
Corruption et milices
 
Alerté par les ONG présentes sur place et par l'Unesco, le gou...

Et oui, le pétrole n'est pas la seule matière première que menace le prurit de la société de consommation. Le cuivre, le zinc, l'or et l'uranium figurent parmi  les principaux métaux dont les ressources mondiales semblent en voie d'épuisement.
 
Une mine de cuivre moderne, en Australie. Parmi les grands gisements épuisés, Science & Vie donne l'exemple de la "fabuleuse" mine suédoise de Stora Kopparberg, "qui alimenta toute l'Europe des XVIe et XVIIe siècle", fermée en 1992. Le problème est similaire à celui du pic pétrolier. Pire, les deux questions ont toutes les chances de finir par s'enchevêtrer en un cercle vicieux, vertigineux et inextricable.
 
Philippe Bihouix et Benoît de Guillebon, auteurs de l'ouvrage français de référence sur la question (Quel futur pour les métaux ?, EDP Science...

Le déclin rapide des koalas pourrait entraîner leur inscription sur la liste des espèces en danger dans certaines régions d'Australie.

Sous la pression de la destruction de son habitat, de la sécheresse, des changements climatiques et de la chlamydiose, l'icone nationale australienne disparait. Des recherches menées près de Gunnedah, la "capitale mondiale du koala", montrent que le nombre de koalas a diminué de 75% depuis 1993. Toutefois dans cette région, les koalas risquent de ne pas être protégés.
 
Le gouvernement va exclure la protection du marsupial dans certaines régions en raison d'intérêts miniers. Selon la directrice de la Fondation australienne pour les koalas, Deborah Tabart, les régions ayant des projets de mines et des gisements de gaz coïncident avec les zones ou les koalas...

Le développement des plantations de palmiers à huile est à l'origine d'une déforestation massive en Indonésie et en Malaisie, les deux premiers producteurs mondiaux. Dès à présent, et après avoir favorisé l'essor des économies d'Asie du Sud-Est au prix de cette dévastation, le palmier à huile fait son grand retour en Afrique.

Pour des raisons environnementales en effet, les grands producteurs asiatiques d'huile de palme ne peuvent plus étendre en toute liberté leurs plantations en Indonésie et en Malaisie, qui fournissent les quatre cinquièmes de la production mondiale. Or, la demande en huile de palme des pays du Sud, Chine et Inde en tête, qui consomment plus de 80 % de la production, est en forte progression. Et au Nord, les Etats-Unis et l'Europe accroissent quant à eux leur demande...