Rubrique « Environnement » (123 résultats)

Si dans son immense majorité l'opinion générale est de plus en plus préoccupée par l'environnement, au sens écologiste du terme, elle se fourvoie cependant dans la voie à suivre que lui dicte la vision « verte » et « responsable » de la société, régulièrement parrainée par des médias « affranchis » dégoulinants d'illusions éco-responsables.

Pour ces organisations qui prétendent dénoncer et combattre les mauvaises pratiques polluantes humaines en se reposant sur le bien fondé des thèses écologistes, être responsable revient à trier ses déchets, utiliser des ampoules basse consommation, rapporter les piles usagées, investir dans une transition énergétique par l'entremise de véhicules électriques alimentés au nucléaire, de panneaux solaires et autres éoliennes improductifs, tout comme de ...

Se voulant aussi détaillé que long et exhaustif, cet article se destine principalement aux fervents et sincères défenseurs de l'écologie et de la protection environnementale qui, pour la plupart, méconnaissent les réelles origines des organisations écologistes qu'ils soutiennent.

Ils ignorent de fait qu'ils participent malgré eux au prolongement et à la légitimisation d'un « model business » conçu par des élites capitalistes, ayant pour double objectif de leur permettre de contrôler une « tendance verte » génératrice de profits considérables, tout en leur prodiguant une image bienfaitrice, responsable et soucieuse de notre avenir.

S'il est une règle qui se vérifie invariablement, tous contextes confondus, c'est que toute cause ou évènement susceptible de générer des profits sera utili...


Je ne m'attend pas à la moindre manifestation de surprise de la part des lecteurs réguliers à la vue de ce titre, pourtant, l'étonnement pourrait venir du fait que la source citée ici n'est autre que le site Euractiv, qui est un réseau de médias européens, et est spécialisé dans la publication d'articles sur la propagande européenne. Même Le Monde s'y colle dans un article datant d'hier intitulé « des eurodéputés veulent la révision de l’expertise du glyphosate ».

On peut cependant noter que la lecture du paragraphe nommé « Contexte » met en avant les conclusions contraires de L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), se voulant au demeurant rassurantes dans leur tentative de décrédibilisation à l'encontre des détracteurs du Glyphosate, assurant « avoir mené une analyse ap...


Vous l'avez peut être remarqué, vous payez une écotaxe lors de chaque achat d'un appareil électronique ou électroménager neuf, et cette taxe est censée financer le recyclage dudit appareil une fois en fin de vie.

Seulement voilà, toutes les entreprises chargées du recyclage ne jouent pas le jeu, et seulement un faible pourcentage des appareils concernés sont réellement traités, puisque une récente enquête annonce que 40% seulement des déchets électroniques censés être recyclés sont en vérité illégalement envoyés vers les pays en voie de développement.

C'est toutefois une enquête optimiste, puisqu'une autre faite en mai 2015 nous confie que 60 à 90 % des déchets électroniques ne seraient pas traités, au profit de filières criminelles, manipulés sans précaution, ou tout simplement dispe...


Pour ceux et celles qui ne l'auraient pas encore vu, « Demain » est un film documentaire français sorti en 2015, et qui aborde d'un point de vue optimiste de multiples problèmes préoccupants qui nous attendent dans un avenir proche, tout en recensant des initiatives et exemples concrets de par le monde, et prétend apporter des solutions aux défis environnementaux et sociaux de notre époque, qu'il s'agisse d'agriculture, d'énergie, d'économie, d'éducation ou de gouvernance.

Je fait l'impasse sur le sempiternel « réchauffement climatique anthropique » une nouvelle fois évoqué, car si vous me suivez régulièrement, vous devez savoir ce que je pense de cette fable. Passé cette clarification, ce documentaire, bien qu'encourageant, me laisse un arrière goût d'une utopie gentillette, laissant ...