Rubrique « Economie » (140 résultats)

Je vous livre la publication d'un article très inquiétant rédigé sur le site L.I.E.S.I. (Lettre d'informations économiques strategiques internationales - lien).

Par Menthalo (rédacteur) - Nous avons eu une information par un "initié" mercredi 13 en début d'après midi,  d'une imminente sortie de l'Espagne de l'Euro. Retour à la péséta avec dévaluation de 20% et Banking holidays espagnoles peut-être dés le vendredi pour empêcher les mouvements de capitaux vers l'étranger. Pour être très exact, cette source n'a pas donné le timing précis. Il n'a pas affirmé si c'était ce week-end ou le suivant ou... Il a dit "imminent". Cette confidence vient en confirmation de différentes analyses anticipant une sortie de l'Espagne de l'Eurozone avant la Grèce, comme sur Marketwatch il y a 15 jours (lien...

Vendredi sur le site Agoravox, un article de taille attirait mon attention en titrant « Scoop : L'Italie quitte l'euro ! ». Cet article fait suite a des déclarations de M. Silvio Berlusconi sur Facebook qui laissent envisager ce que pensait réellement sur le moment l'ancien président du conseil Italien. Dès le lendemain, le journal l'express publie un article avec le titre « Berlusconi aurait plaisanté » dans lequel ce dernier annonce en effet avoir plaisanté lors de ses messages sur Facebook, mais plaisantait il vraiment ? pas si sûr...
 
« Il faut aller voir l'Europe et dire avec force que la BCE doit faire tourner la planche à billets. », « Si elle n'accepte pas, on devrait avoir le courage de dire "ciao, ciao" et abandonner l'euro, tout en restant dans l'UE, ou alors de dire à l'Allem...

A la fin de la semaine dernière, l'Espagne suscitait une profonde angoisse chez... les européistes car le gouvernement espagnol de M. Rajoy (l'UMP locale) traînait les pieds pour demander à l'UE le « sauvetage » nécessaire de ses banques. Il craignait en effet la réaction du peuple espagnol, quand on lui annoncerait que l'Espagne avait appelé à l'aide l'UE et le FMI, tel un pays sous-développé.

CRISES DE NERFS ET CONTES DE FÉES
 
Mais, après un week-end de psychothérapie de groupe, d'engueulades au téléphone et de crises de nerfs derrière les portes capitonnées, tout a été réglé comme par enchantement. Les dirigeants de l'Euro-Titanic ont convié les médias dimanche pour leur annoncer cette bonne nouvelle. Et tout le monde de se congratuler, de M. Rajoy à Mme Merkel en passant par les aut...

Chypre, pays membre de la zone euro, pourrait nécessiter une aide internationale avant la fin du mois, tant pour ses banques que pour ses finances publiques. "Le problème est urgent. Nous savons que la recapitalisation des banques [de l'île] doit être finalisée avant le 30 juin, et il ne reste plus que quelques jours", a déclaré, lundi 11 juin, le ministre chypriote des finances, Vassos Shiarly.
 
Chypre est sous pression pour secourir la deuxième banque du pays, Cyprus Popular Bank, fragilisée par son exposition à la Grèce, avant l'expiration du délai réglementaire fixé au 30 juin. Le pays doit prendre la présidence tournante de l'Union européenne pour six mois à partir du 1er juillet.

A la question de savoir si un éventuel soutien porterait principalement sur les banques, Vassos Shiarl...

Visiblement, le « coup de poker » des marchés (lien) n'a pas suffit à faire peur à tous les citoyens, car les élections approchent dans de nombreux pays, et les résultats sont encore incertains. Face au dangers que représentent pour les banques la menace d'élections libres et contestataires, les dirigeants européens passent donc à l'étape suivante en menaçant désormais clairement de se passer des pays qui refuseraient le fameux « pacte de stabilité », c'est-à-dire tous ceux qui seraient tentés de faire passer l'extrême gauche au pouvoir dans leur pays.
 
En proposant explicitement la mise en place d'une Europe « fédérale » aux peuples européens, la chancelière allemande exprime désormais clairement son impatience, et laisse entendre qu'elle laissera tomber tous ceux qui auront refusé de s...