Rubrique « Economie » (140 résultats)

Prix Nobel d'économie en 2001, ancien conseiller de Bill Clinton, Joseph Stiglitz dénonce une démocratie au service des plus riches (1 %), où le principe d'un citoyen-une voix s'est transformé en un dollar-une voix, creusant de plus en plus les inégalités et affaiblissant la croissance. 
 
Vous venez d'arriver en France en pleine polémique autour de l'affaire Bernard Arnault. Qu'en pensez-vous ?
 
Joseph Stiglitz. C'est une expression très étonnante d'un manque de solidarité sociale. Quelqu'un comme lui a bénéficié de la communauté française, de la législation française pour réaliser tous ces bénéfices. Maintenant qu'il en a fait son bien, il s'en va.
 
Dans votre essai, vous dénoncez les dégâts sociaux causés par la crise financière aux États-Unis. Vous écrivez, notamment : « C'est donc dés...

Les Etats-unis ont très recemment remis en marche leurs planches à billets suite à la décision du troisième (et probablement dernier) « quantitative easing » (wiki - lire QE3 : Le début de l'apocalypse financière globale ?). C'est une tentative desespérée pour injecter des liquidités dans l'économie, mais cet argent n'a aucune valeur, car virtuel et non basé sur la reserve or, et qui laisse deviner une prochaine hyper inflation...

La banque centrale des Etats-Unis (Fed), n'a absolument aucune idée de ce qu'il convient de faire pour sortir l'économie américaine de l'ornière, a déclaré mercredi 19 septembre un de ses dirigeants, Richard Fisher.
 
« La vérité, cependant, est que personne au sein du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) ni de la banque centrale ne sait réellement ce q...


L'assassinat jeudi de l'ambassadeur des Etats Unis d'Amérique en Libye a occulté un autre événement tout aussi inquiétant et porte en lui les germes de l'effondrement du système monétaire international : La Federal Reserve à annoncé acheter désormais pour 40 milliards de dollars par mois de titres de la dette, sans limite dans le temps.
 
QE3, voilà un acronyme bien mystérieux, que la plupart des gens ne comprennent pas. Le nom complet, Quantitative Easing 3 (wiki) n'est guère plus parlant. La traduction française, 3eme Assouplissement Quantitatif, n'explicite pas grand chose au non initié. Une petite explication est donc nécessaire.
 
Qu'est ce que « quantitatif » veux dire ?
 
Il s'agit de monnaie, plus précisément de dollars, la monnaie de référence mondiale. Quantitatif signifie qu'on va...

Toute honte bue, l'économiste en charge de l'Islande au FMI admet que les insulaires ont fait le bon choix en refusant d'appliquer les cures d'austérité habituellement prescrites par les équipes de Christine Lagarde...
 
Décodé, le style télégraphique du titre de l'article du 13 août de businessweek.com est éloquent : « Le FMI déclare que le plan de sauvetage à la manière Islandaise fournit des leçons pour les temps de crise ».
 
L'article fait référence à l'interview récemment accordée à Bloomberg par la charmante Daria Zakharova, chef de la mission économique en charge de l'Islande au sein du FMI, qui tire les enseignements du « surprenant et puissant rétablissement » de sa « protégée ».
 
Maniant une langue de bois bien compréhensible compte tenu du contexte déjà évoqué par Bakchich à 2 r...

Après les banques, voici qu'un des plus importants fonds souverain du monde et qu'une des plus grosses compagnies d'assurance vie d'Europe se désengagent...
 
Nous évoquions (lien), il y a quelques jours, les entreprises qui quittaient les banques européennes, soit pour des banques américaine, soit pour des banques « maison ». En fait, le phénomène prend de l'ampleur. Mais plutôt que de vous parler d'entreprises, ce qui donnerait l'impression de se répéter (et très certainement la cause en reste la même, les algorithmes !), je vais évoquer avec vous aujourd'hui deux cas qui me semblent différents, et relativement inquiétants par la conjugaison des faits.
 
Tout d'abord, évoquons un pays. La Norvège. Le fonds souverain de Norvège (lien), 600 milliards de dollars (3 693 267 088 651 NOK), excu...