Rubrique « Economie » (140 résultats)

Une fois de plus on constate que l'économie des Etats-unis est dépendante de leurs actions militaires et de leurs tentatives multiples d'ingérence dans les pays et régions stratégiques. Leurs manipulations médiatiques répétées ajoutées à leurs pactes passés avec certains pays comme Israel va leur permettre de faire une guerre par procuration, et quoi de mieux pour eux qu'une bonne guerre pour tenter d'effacer leur dette et faire main basse sur de précieuses ressources et ainsi maintenir leur position dominante ?

« Des milliers de milliards de dollars de dettes seront restructurés et des millions d'épargnants prudents vont perdre des pourcentages importants de leur pouvoir d'achat réel exactement au pire moment de leur vie. Cette fois-ci encore, ce ne sera pas la fin du monde, mais le t...

« It's the economy, stupid ! » (C'est l'économie qui importe, idiot !). Cette phrase permit à Bill Clinton de gagner la présidentielle en 92 contre Bush dont le bilan emploi était désastreux.
 
Sous Clinton, le chômage ne cessa de grimper, et l'inégalité aussi. Et aujourd'hui ? Est-ce le président qui décide ? Ou l'économie ? C'est-à-dire d'autres gens - non élus - au-dessus du président. Voici, présentés en textes et dessins, les 10 chiffres clés qui résument la situation économique et sociale des USA. Pour comprendre l'essentiel. Quel que soit le président.
 
1) Salaires - 25% : Depuis 1990, les salaires ont fortement baissé, jusqu'à -25% pour les travailleurs non qualifiés et - 8% sous Obama où même en cumulant 3 ou 4 petits boulots on reste un « working poor » (un travailleur pauvre). B...

La sortie de la zone Euro est à mon sens la meilleure option possible pour la Grèce comme pour les autres pays en plein coeur de la crise. L'emprise des banques privées et de la dette accumulée par ces pays ne peut les mener qu'à leur perte (ce qui est déjà le cas) et n'est donc qu'une impasse ayant pour but de permettre au N.O.M de faire main basse sur ces pays et les fédérer...
 
Le Premier ministre grec Antonis Samaras et son allié socialiste Evangélos Vénizélos ont de nouveau brandi dimanche la menace d'une sortie de l'euro si le parlement ne vote pas la semaine prochaine le train de rigueur réclamé par l'UE et le FMI.
 
« Les votes cruciaux attendus mercredi sur une loi-cadre détaillant les économies budgétaires de plus de 18 milliards d'euros, et dimanche sur le budget 2013, sont la c...

La campagne militaire de l'OTAN en Libye se distingue par deux résultats majeurs : l'aviation de l'alliance a causé au pays des dégâts qui dépassent de sept fois les dommages infligés par les avions de Rommel pendant la seconde guerre mondiale et 150 milliards de dollars d'avoirs libyens bloqués dans les banques étrangères ont disparu.
 
Ces données sont exposées dans le livre du chercheur de l'Institut d'orientalisme de l'Académie des sciences de Russie Anatoli Egorine intitulé Le renversement de Mouammar Kadhafi. Journal de Libye. 2011-2012. La présentation du livre a eu lieu à Moscou. En Russie c'est la première étude sur la tragédie libyenne.
 
L'auteur du Journal de Libye évoque la disparition des 150 milliards de dollars :
 
« Quand la campagne contre Mouammar Kadhafi a commencé et quil...

Comme nous le savons, la crise de crédit de la zone euro a emporté au loin n'importe quelle possibilité de croissance économique dans l'économie globale. Une nouvelle rapportée et traduite par Folamour (Crashdebug) provenant d'une source très sérieuse de surcroît le confirme une fois de plus !
 
L'Espagne, l'épicentre actuel de la crise du crédit dans la zone euro, a vu sa réputation de solvabilité descendue à une note de solvabilité de BBB+ à BBB- par Standard and Poor (S&P) Agence de réputation de solvabilité. Une réputation de solvabilité de BBB- est l'échelon le plus bas de réputation de solvabilité des échelons d'investissement publié par S&P et juste une note au-dessus du statut d'« ordure ». (Source : Standard & Poor, le 10 octobre 2012).
 
En 2007, l'Espagne membre de la zone euro a...