Rubrique « Conspirations » (83 résultats)

Peu de temps après la dernière grotesque propagande des médias contre la Russie, voici une nouvelle propagande médiatique antirusse lancée par l'Ukraine. Dire que cette nouvelle affaire frise le ridicule serait un doux euphémisme ! Le veilleur
 
Les médias ukrainiens ont publié une vidéo sur la prétendue présence de tanks de production russe dans la ville de Donetsk. En fait, il s'agissait d'un fragment de la vidéo promotionnelle du célèbre jeu vidéo « World of Tanks ». Plusieurs chaines de télévisions ukrainiennes ont publié une vidéo montrant des manoeuvres présumées de tanks comme « preuve de l'invasion russe de l'Ukraine ». Dans les images, on voit des chars de combat qui manoeuvrent dans un hypothétique « polygone de tir russe ».
 
Le fragment en question est en russe à la place de l'...

A court d'arguments ou d'idées pour alimenter la diabolisation de « l'agresseur russe », les agences officielles de presse sombrent dans le ridicule dans leurs récentes dépêches. Ne riez pas, c'est avec votre argent, et ils se moquent ouvertement de vous.
 
On apprend dans ces « informations » que la Russie aurait soudainement renoncé à sa stratégie de ne pas répondre aux provocations américaines - stratégie intelligemment menée par Poutine et Lavrov depuis le début du conflit en vue de ne pas envenimer la situation -, en envoyant délibérément 3 malheureux chars en Ukraine en vue d'aider les vilains « terroristes » séparatistes de l'est. Cette propagande est bien évidemment soutenue par le nouveau président ukrainien qui peut ainsi espérer un soutien supplémentaire de la part de Washingto...

Suite aux récents évènements survenus fin mai, un complot visant à assassiner le président Maduro avait été déjoué, impliquant le rôle actif des Etats-Unis dans cette conspiration. A l'instar de l'ancien président Chavez qui ne pratiquait pas la langue de bois, Maduro demande des comptes à Obama qui va devoir s'expliquer, et qui très probablement va nier toute implication de ses services une fois encore... Le veilleur
 
Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a allégué que les Etats-Unis étaient impliqués dans un complot visant à renverser son gouvernement et à l'assassiner. Selon le dirigeant sud-américain, des centaines d'e-mails prouvent que des membres du Département d'Etat ont fait partie de la conspiration.
 
Le Venezuela a ouvert une enquête sur un supposé complot pour renverser le...

L'AMGOT, késako ? Il s'agit de l'acronyme de Allied Military Government of the Occupated Territories, qui était un plan défini par les États-Unis, et qui visait à imposer dans les pays « libérés de l'occupant nazi » (un occupant financièrement et matériellement aidé par les grandes banques américaines, voir aussi « Ce qu'on ne vous dira jamais sur le 6 juin 1944 » ...), un gouvernement militaire allié, afin d'assurer une transition pour un retour à la « démocratie ».
 
Soutenu par l'immense majorité des Français, De Gaulle, chef de la résistance, réussit cependant à éviter l'AMGOT et à installer un gouvernement provisoire français (le GPRF) pour assurer le retour à la démocratie. Il s'agit d'un pan entier de l'histoire - et non des moindres -, qui ne nous est curieusement pas enseigné dan...

Ce qu'on ne vous dira pas non plus sur Hitler et la seconde guerre mondiale : Hitler a été financé par Wall Street dès le départ. L'historien Antony Sutton a étudié et parfaitement documenté les transferts d'argent des banques américaines vers des banques tampons dans son livre « Wall Street et la montée en puissance d'Hitler », et que des fonds ont transité sur le compte personnel d'Himmler jusqu'en 1944.
 
Que des gens comme Henry Ford, mentionné par Collon dans l'article que nous reproduisons ci-dessous était un grand sympathisant des nazis, qu'il fut décoré d'un des plus hauts ordres du IIIème Reich pour son soutien. Que la Standard Oil des Rockefeller, aujourd'hui Exxon-Mobil qui fait de la politique mondialement surtout au travers de son état privé qu'est le Qatar, a fourni à l'armé...