Rubrique « Activité solaire » (43 résultats)

Nouvel accroissement de l'activité solaire : Après la news que j'ai publié aujourd'hui, le soleil a émis une troisième importante éruption solaire. Cette éruption est classée comme une X 3.2 et a été accompagnée d'une éjection de masse coronale. C'est la plus forte jusqu'à présent cette année, et elle surpasse en force les deux précédentes - de classe X elles aussi - et qui ont eu lieu plus tôt dans les dernières 24 heures !
 
Je n'ai jamais de mémoire rapporté une telle activité, car 3 éruptions de classe X en 24 heures, ce n'est quand même pas rien, d'autant plus qu'elles surviennent après une longue période d'accalmie depuis ses derniers soubressauts significatifs survenus vers la fin 2012. Je n'ai malheureusement pas les qualifications nécéssaires pour en tirer des conclusions, les ex...

Le 13 mai 2013, le soleil a émis une éruption de classe X 2.8, avec un pic à 12:05 HAE. Il s'agit de la plus forte éruption de classe X de 2013 à ce jour, dépassant en force la flambée de classe X 1.7 qui est survenue 14 heures plus tôt. C'est la 16 ème éruption de classe X et la troisième en puissance du cycle solaire actuel. Il s'agit de la plus forte la plus forte éruption de 2013 à ce jour.
 
Auparavant, Le 12 mai 2013, le soleil avait émis une première éruption solaire importante, avec un pic à 10 h HAE. Cette éruption est considérée comme étant une X 1.7, ce qui en fait la première éruption de classe X de 2013. Cette éruption a également été associée à un autre phénomène solaire, appelé « éjection de masse coronale » (CME) qui peut envoyer de la matière solaire dans l'espace. Elle n...

Une augmentation de la quantité de carbone 14 dans l'atmosphère de la Terre, de l'an 774 à 775, a été interprétée comme la trace laissée par un sursaut gamma ayant épargné notre biosphère. Un groupe de physiciens a réintroduit dans le débat une autre hypothèse qui avait été écartée : une forte éruption solaire provoquant sur notre planète une tempête de protons.
 
En 2012, un groupe de chercheurs japonais avait annoncé, dans une publication du journal Nature, la découverte dans les cernes de croissance de cèdres du Japon d'une augmentation spectaculaire du taux de carbone 14 de 774 à 775 après J.-C. Cet isotope du carbone provenant du bombardement des rayons cosmiques sur les noyaux atomiques à la frontière de l'atmosphère, diverses explications astrophysiques avaient été avancées.
 
La p...

La NASA a récemment lancé sa mission Van Allen Probes (wiki), une paire de sondes spatiales automatiques, lancées en aout dernier pour enquêter une paire éponyme de ceintures de radiation (Ceinture de Van Allen - wiki) et elles ont déjà dévoilé quelques résultats très inattendus. Le plus important : une troisième ceinture éphémère de radiations, jusque-là inconnue de la science, qui entoure notre planète.
 
La NASA dit que la découverte était un coup de chance. Seulement trois jours après le lancement des sondes, une équipe de chercheurs dirigée par le planétologue Daniel Baker ont fait une inhabituelle demande de dernière minute : que leur Relativistic Electron Proton Telescope (REPT ? embarqué sur les sondes) soit allumé plus tôt que prévu, dans l'espoir que leurs observations ne se ch...

Quelque chose d'inattendu est en train d'arriver au soleil. 2013 est censée être l'année du Maximum Solaire, le pic du cycle de 11 ans des taches solaires. Pourtant, 2013 est arrivée et l'activité solaire est relativement faible. Le nombre des taches solaires est bien en dessous de sa valeur en 2011, et les fortes éruptions solaires sont rares depuis de nombreux mois.
 
Le calme a conduit certains observateurs à se demander si les prévisionnistes ont raté le coche. Le physicien Dean Pesnell du Goddard Space Flight Center a une explication différente :

« C'est bien le maximum solaire », affirme t-il. « Mais il semble différent de ce que nous attendions, car il comporte un double pic. »
La sagesse conventionnelle veut que les fluctuations de l'activité solaire vont et viennent à la manière ...