Rubrique « Activité sismique » (116 résultats)

Un puissant tremblement de terre de magnitude 6.8 a frappé aujourd'hui le long de la côte Pacifique du Mexique. Le séisme a également secoué la capitale où des ouvriers ont évacué en courant des édifices qui oscillaient. La secousse n'a à priori pas fait de dégâts ni de victimes selon les autorités locales et l'Institut américain de géophysique (USGS).
 
Les services de sismologie mexicain ont situé l'épicentre de la secousse à Tecpan de Galean, dans l'Etat de Guerrero situé dans le sud du pays, à 300 kilomètres de Mexico. De faibles secousses ont été également été  ressenties dans la ville balnéaire d'Acapulco, selon un journaliste de l'Associated Press qui se trouvait sur place. Le séisme s'est produit à une profondeur de seulement 10 kilomètres (révisé à 24km ensuite par l'USGS), mais ...

La série continue de s'allonger. En moins de 48 heures, nous avons pu constater 3 séismes d'assez forte amplitude, avec un séisme de magnitude 6.6 au sud des îles Fidji hier, suivi dans la même journée d'un séisme de magnitude 6.0 au Japon, puis aujourd'hui d'un de magnitude 6.0 en Thailande, et cette fois ci à seulement 7.4 km de profondeur... Le veilleur
 
Un fort tremblement de terre a secoué le nord de la Thaïlande et la Birmanie lundi soir, brisant des fenêtres, causant des fissures aux murs et aux routes et endommageant des temples bouddhistes. Aucune victime n'a été signalée.
 
L'aéroport de Chiang Rai, une ville du nord de la Thaïlande située près de l'épicentre de la secousse de magnitude 6,3, a ordonné l'évacuation de son terminal  où des écrans d'affichage et des morceaux de plaf...

Un puissant séisme de magnitude 6.2 s'est produit tôt lundi 5 mai dans l'est du Japon, secouant très violemment les gratte-ciel et maisons du centre de Tokyo, sans entraîner de risque de tsunami mais faisant quand même au moins 11 blessés légers dans la capitale et alentour.
 
Le tremblement de terre est survenu à 5 h 18 heure locale (22 h 18 dimanche à Paris). Son épicentre était situé sur l'île Izu Oshima, au sud de la capitale, et son hypocentre à 160 kilomètres de profondeur. Le centre américain de surveillance des séismes, l'USGS, a pour sa part évalué la magnitude à 5,8.
 
« C'était un séisme très profond du type qui en général génère peu de répliques »
, a expliqué lors d'une conférence de presse un sismologue de l'agence de météo. De toutes petites vibrations ont d'abord été ressent...

Les scientifiques s'attendent à ce qu'un nouveau séisme de magnitude 9 affecte la zone de subduction qui comprend la côte de l'état de Washington, l'Oregon, la Colombie-Britannique et une partie du nord de la Californie.
 
Le dernier gros séisme remonte à l'année 1700. Les savants en ont entendu parler en raison de rapports écrits en provenance du Japon qui ont enregistré un tsunami. Ces rapports sont à mettre en corrélation avec les anneaux de vieux arbres morts au moment où les terres marécageuses le long de la côte de Washington se sont effondrées de plusieurs mètres permettant à l'eau de mer de submerger leurs racines
 
Cette semaine, les chercheurs de l' université de Washington ont réuni 55 experts. Leur objectif est d'intensifier les efforts en vue de se préparer au prochain séisme d...

Un séisme d'une magnitude de 6,7 s'est produit aujourd'hui à 17H36 (heure locale) au large des Iles Hunter et à seulement 230 km des îles Loyautés et 397 kilomètres de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.
 
L'épicentre du tremblement de terre se situe non loin de la fosse du Vanuatu à une profondeur de 117 km, selon l'institut américain de géophysique (USGS - 110 Km selon le réseau sismologique de Nouvelle-Calédonie). Selon les sites spécialisés il s'agit du plus important séisme ayant eu lieu ce 1er mai 2014. Cette puissante secousse n'a cependant pas déclenché d'alerte au tsunami.
 
En effet, l'hypocentre du séisme était « trop profond » pour avoir généré un tsunami, a précisé le Centre d'information du Pacifique sur les tsunami. Le site local caledosphere.com indique que
 
« Quelques minutes apr...