Rubrique « Actions militaires » (106 résultats)

Une information à prendre avec des pincettes, car toutes les sources de cette nouvelle mènent au même site (mirror news), et sans confirmation par d'autres sources, nous sommes peut être en présence d'un hoax. De même, l'absence (pour le moment) de présence de porte-avions dans la zone tend à infirmer l'information du point de vue stratégique.
 
Cependant, au vu des récents évènements et déclarations officielles, la tournure que prend ce bras de fer semble confirmer la possibilité d'une attaque imminente. La folie d'Obama va elle pousser les Etats-unis à démarrer une guerre les confrontant au moyen orient tout entier, ainsi que la Russie et la Chine, entrainant avec elle l'Europe toute entière dans un conflit aux retombées mondiales ? Le veilleur
 
David Cameron et Barack Obama ont convenu ...

Ne riez pas. Nous avons traduit pour vous un extrait d'un article du journal anglais The Telegraph. Plus le temps passe, plus les soi-disant révolutionnaires comprennent que la solution en Syrie est finalement le président Bachar al-Assad, n'en déplaise aux ennemis de la Syrie.
 
Le très sérieux journal britannique mainstream The Telegraph, passe aux aveux complets, avec toujours une once de dénigrement. Vous le verrez en gras en dessous. Néanmoins, qui peut cacher une vérité irréfragable qui n'atteindra jamais notre chère presse ? C'est vrai que, après avoir chanté sur tous les toits les défections dans l'armée, faudrait maintenant équilibrer, en parlant des désertions inverses... C'est trop leur demander...
 
Dans un article sans équivoque intitulé  « Syrie: désabusés, les rebelles lâche...

Le président Obama considère l'utilisation de la force militaire en Syrie et le Pentagone a préparé des scenarios possibles pour une intervention des Etats-Unis.
 
Le général Martin Dempsey, chef d'état-major des armées a dit que le gouvernement Obama délibérait afin de savoir s'il devait ou non utiliser la force brutale de l'armée en Syrie, durant une audition sénatoriale Jeudi matin. Le Gén. Dempsey a dit que le gouvernement envisageait d'utiliser « des frappes cinétiques » en Syrie et a dit que « cela était envisagé au sein de nos agences gouvernementales », a rapporté Associated Press depuis Washington.
 
Dempsey, 61 ans, est le plus haut gradé de l'armée américaine et a été nommé par Obama pour servir un second terme dans la rôle de chef d'état-major. Le comité sénatorial des services ...

Depuis quatre jours, c'est comme un air de guerre froide qui s'élève des confins orientaux de Russie. Sur l'ordre surprise, vendredi 12 juillet, du président de la Fédération de Russie, l'inamovible Vladimir Poutine, des manoeuvres militaires, les plus grandes depuis l'époque soviétique, ont été déclenchées dans le district militaire de l'Est, un des quatre du pays-continent, prenant presque par surprise observateurs et Etats voisins.
 
Ces manoeuvres, qui s'achèveront le 20 juillet, impliquent 160.000 soldats et environ 5000 chars et blindés à travers la Sibérie et l'Extrême-Orient dans une énorme démonstration de la résurgence de la puissance militaire de la nation. Pas moins de 70 navires de la flotte du Pacifique de la Russie et 160 avions et hélicoptères de combat prennent également...

L'affaire du cargo nord-Coréen intercepté mercredi dernier dans la baie de Limon, à l'entrée Atlantique du canal de Panama, semble prendre de l'ampleur alors que les officiels Panaméens ont effectué hier des déclarations inquiétantes ; l'une d'entre elles a attiré notre attention : la cargaison du bâtiment arraisonné la semaine dernière semblerait émettre des « radiations » ! Voici un condensé des dernières informations recueillies à ce sujet.

Mercredi 10 juillet : le Chong Chon Gang est arraisonné à l'entrée Nord du canal de Panama avant d'être dérouté sur le terminal de Manzanillo
 
Le cargo Nord-Coréen, qui avait appareillé du port de La Havane quelques jours plut tôt, avait été signalé aux autorités de Panama comme transportant des armes et des substances illicites. Le navire a donc ...