Rubrique « Actions militaires » (106 résultats)

Alors que la propagande occidentale « anti-russe » bat son plein, faisant un douteux amalgame de « méchants russes » et de « terroristes de l'est », tout en instaurant une omerta sur la réelle situation militaire en Ukraine, les évènements nous sont présentés de manière simpliste par la vision de l'oeil occidental.
 
Mais après avoir constaté de nombreuses désertions au sein de l'armée nationale en charge d'éradiquer le mouvement de résistance de l'est, quel est l'état d'esprit des militaires de l'armée de Kiev, a qui l'on donne la mission ingrate de tirer sur le peuple ? Voici le témoignage de la journaliste Marina Akhmedova, qui a passé trois jours dans le camp militaire ukrainien de la ville d'Izioum, dans la région de Kharkiv. Vous allez voir que la situation est bien plus dramatique ...

Au début de Mars le Chef de la junte Tourtchinov a signé un décret de mobilisation partielle selon lequel environ 20 mille hommes ont été rappelés sous les drapeaux. Dans la région de Jitomir 102 réservistes mobilisés ont volontairement quitté leur unité militaire...
 
Ceci est indiqué dans un rapport publié par la mairie de la ville de Jitomir. D'après le document, le commandant d'une des unités militaires de la ville demandé aux autorités locales de publier la liste des noms des déserteurs.
 
« Dans une situation politique et militaire difficile ces soldats ont volontairement quitté l'emprise des unités militaires, démontrant leur indifférence à la situation dans le pays » 
, est-il déclaré dans le communiqué. Au début de Mars, le président par intérim de l'Ukraine, chef de la junte a sig...

Nouveau massacre dans l'est du pays, cette fois à Krasnoarmeysk. Une quinzaine de paramilitaires de la garde nationale sont intervenus pour interrompre le vote démocratique sur l'avenir de la région. Devant la colère de la population locale présente en nombre, ils n'ont pas hésité à tirer sur des civils sans armes. Résultat : 2 tués et des blessés (bilan provisoire).
 
Hier soir, le 11 mai, à Krasnoarmeïsk, dans l'Est de l'Ukraine, les soldats de la garde nationale ont ouvert le feu sur des civils désarmés, rassemblés devant la mairie. Un homme a été tué, deux autres ont été blessés. Ces informations ont été communiquées par les journalistes russes Ilia Azar et Timour Olevskiï, présents sur place.
 
« Les soldats de la garde nationale tirent sur des gens désarmés »
, écrit sur son compter Tw...

Aujourd'hui le peuple du Dombass continue à prendre les bâtiments officiels des villes où l'administration de Kiev fonctionnait encore. On cite cet après midi du 29 avril 2014 Lugansk, Shakhtarsk, Thorez, Snizhne, Hirne et Krasnyiluch. Le but affiché par les manifestants indépendantistes est de forcer Kiev à organiser officiellement un référendum pour statuer sur l'avenir de cette région.
 
Les USA, après leur coup d'état sanglant de Kiev, furent déconcertés par la réaction russe qui répondit favorablement à la demande de la Crimée d'être intégrée dans la fédération de Russie. Puis les populations du Dombass et généralement du sud est de l'Ukraine se sont soulevées contre l'OTAN et les USA cherchant un appui russe.
 
Les russes sont ils pour quelque chose dans ces soulèvements populaires o...

Parmi les sujets d'actualité brûlants, les noms de pays revenant le plus souvent sont la Syrie, l'Iran, le Venezuela, l'Ukraine, mais le Sahel et l'Algérie sont bien moins souvent évoqués, pourtant, ces régions méritent qu'on s'attarde sur ce qui s'y déroule. Merci à Seraghni Laid pour m'avoir proposé cet excellent article :-) Le veilleur
 
L'Occident principalement la France cherche toujours à avoir une mainmise sur les anciennes colonies africaines notamment celles riches en ressources minières telle l'Algérie qui contrairement à certains pays arabes, elle n'a pas été traversée par le blizzard printanier. Est-ce la bonne gouvernance depuis 1999 ou tout simplement la maturité du peuple Algérien de ne plus revenir aux années de braises ? Le 4e mandat de Bouteflika serait-il une source de ...