Rubrique « Actions militaires » (106 résultats)

Un navire américain a ouvert le feu lundi 16 juillet sur un petit bateau à moteur qui semblait représenter une menace à proximité des côtes émiraties dans le Golfe, tuant un pêcheur indien et blessant trois autres. Le pétrolier-ravitailleur USNS Rappahannock a tiré à la mitrailleuse lourde contre l'embarcation civile "après qu'elle n'eut pas répondu aux avertissements et alors qu'elle se rapprochait rapidement" du navire américain, a expliqué la Ve Flotte américaine dans un communiqué.
 
L'incident s'est produit, selon un haut responsable du ministère des affaires étrangères émirati cité par l'agence officielle Wam, à l'entrée du port de Jebel Ali, dans l'. "Les services concernés sont en train d'enuqêter sur l'incident", a-t-il dit.
 
La marine américaine a renforcé sa présence ces dernier...

Les Etats-Unis renforcent leur présence militaire dans le Golfe en réponse aux menaces iraniennes de fermer le détroit d'Ormuz, rapporte le Haaretz, dans son édition du 12 juillet, citant des journaux américains.
 
Des responsables américains avaient affirmé le mois dernier au New York Times que les forces américaines avaient été renforcées dans le Golfe dans le but de dissuader l'Iran de fermer ce détroit stratégique et de renforcer la capacité de frappe si le bras de fer sur le nucléaire iranien aboutissait à une confrontation militaire. Selon les informations du New York Times, le déploiement américain vise aussi à rassurer Israël qui craint que l'Iran ne se dote à terme de la bombe nucléaire.
 
Une source anonyme du Pentagone a indiqué au New York Times que le message adressé à l'Iran e...

Paul Craig Roberts (wiki) a exercé diverses responsabilités dans l'administration américaine, notamment au trésor sous Reagan, puis dans de prestigieux journaux, avant de tomber en dissidence et de se livrer à une critique sans concession (voir son billet du 8 juillet 2012) de ce qu'il nomme l'hubris de Washington, autrement dit la politique expansionniste et agressive des Etats-Unis depuis 2001, avec comme conséquences intérieures un délitement social, une dette colossale et peut-être une dépression comme ce fut le cas lors de la décennie qui suivit 1932.
 
Les gouvernements américains sont responsables d'une gabegie militaire suite aux interventions en 2001 en Afghanistan et en 2003 en Irak. A l'origine, selon Roberts, deux prétextes fallacieux. Au final, un Irak déstructuré miné par un...

Chaussures, bagages et valises de luxe. Voilà quelques-uns des articles que les Vingt-sept ont placés sous embargo à travers la énième vague de sanctions contre Damas. On aurait presque envie d'en rire (on avait en effet cru comprendre que les dirigeants européens souhaitaient la fuite du président syrien) si la situation n'était si tragique. Cette énumération surréaliste (figurent également cigares, caviar, eau de vie et bijoux?) illustre l'insondable suffisance qui domine à Bruxelles, où l'on semble considérer Bachar el-Assad comme une marionnette s'accrochant au pouvoir pour le plaisir de «massacrer son propre peuple» entre deux orgies.
 
En tout cas, on peut être rassuré sur un point : la propagande de guerre n'a rien perdu de son allant. Ainsi la BBC (modèle de rigueur journalistiqu...

Après la NDAA 2012 (voir vidéo), le président américain Barack Obama a mis son nom sur un décret vendredi, qui permet à la Maison Blanche de contrôler toutes les communications privées dans le pays au nom de la sécurité nationale.
 
Le président Obama a publié son dernier ordre exécutif, ce vendredi 6 Juillet 2012; une déclaration de 2205 mots nommée « Délégation de la sécurité nationale et aux préparatifs d'urgence aux fonctions de communication ». Et bien que le président a choisi de ne pas commémorer cette signature en grande pompe, les pouvoirs qu'il s'attribue à lui-même ainsi qu'au gouvernement fédéral comptent parmi les plus importants de tous les ordres exécutifs.
 
« Le gouvernement fédéral doit avoir la capacité de communiquer en tout temps et en toutes circonstances pour mener à ...