Le lac d'Okutama qui est la principale source d'eau potable de Tokyo, serait contaminé par les retombées de Fukushima.
 
La région montagneuse d'Okutama, à l'Ouest de Tokyo, semble avoir été atteinte par les retombées du site accidenté de Fukushima Daichi. Des concentrations de 100000 à 300000 Bq/m2 de Cs-137 y auraient été relevées avec certains points chauds présentant un débit de dose ambiante montant jusqu'à 1 µSv/h. Les montagnes et les forêts de cette région auraient en fait capté une partie des particules et des rejets gazeux échappés des réacteurs éventrés et disséminées par un vent soufflant vers le Sud le mardi 15 mars, juste après les explosions des unités n°. 2 et 4.
 
La région d'Okutama accueille la principale réserve d'eau potable alimentant la région de Tokyo mais est...


Des traces de substances chimiques toxiques susceptibles de porter atteinte aux organes de reproduction des êtres vivants ont été détectées dans des produits de quatorze grands fabricants de vêtements, a annoncé Greenpeace mardi à Pékin.
 
Parmi les marques mises en cause par l'ONG de défense de l'environnement figurent Adidas, Uniqlo, Calvin Klein, Li Ning, H&M, Abercrombie & Fitch, Lacoste, Converse et Ralph Lauren.
 
Greenpeace a acheté dans 18 pays des échantillons de vêtements de ces marques, fabriqués notamment en Chine, au Vietnam, en Malaisie et aux Philippines, puis elle a soumis ces textiles à des analyses.

«Des éthoxylates de nonylphénol (NPE) ont été détectés dans 2/3 de ces échantillons», a expliqué dans une conférence de presse à Pékin Li Yifang, en présentant le rapport «D...


Aujourd'hui, en l'espace de trois heures, trois séismes ont frappé au Japon près de l'endroit ou a eu lieu l'énorme tremblement de terre de magnitude 9.0 qui s'est déroulé le 11 Mars 2011 à Tohoku.
 
Selon l'USGS, le premier a eu lieu à 21:23 (temps UTC) le 18 mai 2012 au large de la côte Est de Honshu (39.677 ° Nord, 143.172 ° Est) avec une magnitude 5,0 à la profondeur enregistrée de 16,5 km. Le second a été enregistré 10 minutes plus tard, à 21:32 (temps UTC) le 18 mai avec une magnitude de 4,7 à la profondeur de 27,4 km. Le troisième, deux heures et demie plus tard, à 00:08 (temps UTC) le 19 mai, à la profondeur de 22.1 km avec une magnitude de 4,8.

JMA avait les mêmes valeurs et a enregistré :

09:14 JST, 19 mai 2012, 09:09 JST - Oki Sanriku magnitude 4.8
06:37 JST, 19 mai 20...


La tribu la plus menacée du monde en minorité à un contre dix face aux envahisseurs. Le degré de danger auquel sont exposés les Indiens les plus menacés au monde a été révélé aujourd'hui par les autorités brésiliennes qui admettent que les Awá sont devenus minoritaires à un contre dix dans une seule de leurs réserves.
 
Les autorités ont reconnu l'urgence de la situation après avoir reçu plus de 20 000 messages de protestation (plus de 1 000 par jour) suite au lancement de la campagne de Survival en faveur des Awá avec le soutien de Colin Firth.
 
Une enquête gouvernementale a estimé à plus de 4 500 le nombre d'envahisseurs ? éleveurs, bûcherons et colons ? occupant l'un des quatre territoires habités par les Awá dont la population ne dépasse pas 450 individus.

Marta Azevedo, la nouvel...


En France, 210 sites d'extraction d'uranium ont été exploités sur 25 départements et plus de 70 000 tonnes d'uranium ont été extraites depuis 1946. Les principaux gisements se situaient dans le Limousin, le Forez, la Vendée, la Lozère et l'Hérault.
 
L'exploitation des gisements d'uranium du Limousin a commencé en 1949, d'abord sous la responsabilité du CEA, puis, à partir de 1976, sous celle de sa filiale, la COGEMA (Compagnie Genérale des Matières nucléaires). Au terme de plus de 40 ans d'exploitation, la division minière de la Crouzille comportait une quarantaine de sites miniers (incluant mines à ciel ouvert et galeries souterraines) ainsi qu'une usine d'extraction physico-chimique de l'uranium contenu dans le minerai. Implantée à Bessines, l'usine était exploitée par la S...