L'adoption vendredi de la loi spéciale par le gouvernement Charest, censée calmer le mouvement étudiant québécois, a provoqué de nouvelles tensions...
 
Le mouvement prend de l'ampleur. Dimanche, la 27e manifestation nocturne des étudiants québécois a tourné au grabuge, à Montréal. Plus de 300 arrestations, une dizaine de blessés légers dont quatre policiers selon le quotidien québécois La Presse.
 
Lire le témoignage de Damien, internaute de 20 Minutes expatrié au Québec: «Depuis le vote de la loi, il y a un vrai clivage au sein de la province» (lien)

Le feu aux poudres
 
En cause, l'adoption du projet de loi 78, qui vient s'ajouter aux revendications concernant l'augmentation des frais de scolarité dans les universités, à l'origine de la grève qui dure depuis trois mois.
 
Adoptée ve...


Une récente étude publiée la semaine dernière dans le journal Geoscience et dirigée par Katey Walter Anthony, de l'Université d'Alaska à Fairbanks, nous met en garde contre l'apparition très inquiétante de milliers de cratères sur la banquise de l?arctique, ceux ci laissent échapper du méthane en très grande quantité.
 
Avec le réchauffement climatique qui favorise la fonte massive de la banquise de l'arctique, ce méthane piégé depuis des millénaires dans la glace, s'échappe aujourd'hui dans l?atmosphère.Les chercheurs confirment que ce gaz à haute valeur d'effet de serre pourrait avoir un impact significatif sur le changement climatique dans les prochaines années.
 
En effet le méthane est le deuxième gaz le plus nocif aprés le CO2 qui favorise l'effet de serre. Depuis des relevés...


Un tremblement de terre d'une magnitude de 5,8 sur l'échelle de Richter a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, vers 2 heures, heure de Paris, à une trentaine de kilomètres de Sofia. Le séisme "n'a pas provoqué de victimes", a indiqué le ministre bulgare de l'Intérieur, Tsvetan Tsvetanov, dans un premier bilan. Le maire de la petite ville de Pernik, à proximité de l'épicentre du séisme, Mme Rositsa Yanakieva, a également indiqué que, selon un premier bilan, "il n'y avait pas de victimes" dans sa ville.
 
Toutefois, les dégâts matériels - cheminées effondrées, murs effondrés ou fissurés, fenêtres brisées - sont relativement importants, selon un photographe de l'AFP sur place. Un état-major de crise a été formé à Pernik et des renforts de pompiers, de policiers et secouristes on...


Le volcan Fuego, dans le centre du Guatemala, a commencé à cracher de la lave et des colonnes de cendres dans les airs, et les autorités ont augmenté le niveau d'alerte dans la région. Le volcan surplombe la ville touristique d'Antigua et est l'un des volcans les plus actifs de l'Amérique centrale.
 
L'Institut guatémaltèque de la séismologie, de la vulcanologie, de la météorologie et de l'hydrologie a indiqué par voie de communiqué que le volcan avait craché de la cendre à 5000 mètres dans les airs. Les écoulements de lave ont atteint une longueur d'un kilomètre.
 
Selon David de Leon, porte-parole pour l'Agence nationale de gestion des désastres, les autorités ont haussé le niveau d'alerte parce que le volcan est dans une étape d'effusion. Cette mesure comprend la fermeture des ...


Un séisme de magnitude 5,9 sur l'échelle ouverte de Richter a secoué à l'aube, la région de la ville italienne de Bologne, faisant 7 morts et provoquant des dégâts matériels notables. Sous l'impact, plusieurs maisons et clochers d'églises de la région se sont écroulés, et des hôpitaux ont été évacués par mesure de sécurité.
 
La forte secousse sismique a duré une vingtaine de secondes interminables. Elle a été ressentie dans tout le nord-est de la péninsule, de l'Emilie-Romagne à la Vénétie -une famille de touristes colombiens a raconté à l'AFP avoir été prise de panique à Venise -, et même plus légèrement en Lombardie, dans le Frioul ou en Toscane. Elle avait été précédée d'une première, qui n'avait pas causé de dommages, et suivie de deux autres, moins fortes.
 
La secousse s'est...