Une tornade a causé de nombreux dégâts à Mirabel, dans les Laurentides, vendredi soir.
 
Dans le secteur de Saint-Benoît, une dizaine de bâtiments ont été endommagés sérieusement, dans un même corridor. Il s'agit de fermes, de résidences et d'une petite église anglicane. Des toits ont été emportés, des fenêtres fracassées et des arbres déracinés. Des pannes d'électricité ont été signalées, des lignes de transmission s'étant abattues au sol.

Les vents de la tornade, d'une intensité F1 sur l'échelle de Fujita - qui classifie l'intensité des tornades, de F0 à F5 - soufflaient à environ 150 kilomètres à l'heure, selon le météorologue René Héroux, d'Environnement Canada.

Il ajoute que la colonne d'air en rotation avait un diamètre de «quelques centaines de mètres», de 300 mètres to...


Des traces de césium radioactif émis par l'unité 1 de la centrale nucléaire de Fukushima ont été trouvées dans des thons bluefin pêchés au large des USA, selon une étude publié en ligne ce lundi dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.
 
Alors que les niveaux détectés ne sont pas considérés comme dangereux pour la santé, cette découverte reflète l'étendue de la catastrophe qui a libéré des quantités massives d'éléments radioactifs dans l'air et dans la mer.
 
Un chercheur de l'Université de Stanford et deux autres écrivent qu'ils ont trouvé une « preuve formelle » que le thon a transporté du césium radioactif relâché au-dessus de l'océan Pacifique au cours de la catastrophe ayant suivi après le puissant tremblement de terre et son ras-de-marée qui ont mutilé la centr...


Après plus de 3000 dauphins et des milliers de pélicans morts échoués le mois dernier, c'est maintenant des milliers de crustacés qui ont été retrouvé morts  il y a quelques jours sur plus de 80 mètres de la plage de Pucusana prés de Lima au Pérou.
 
Ce sont des "múnidas" locales, une espèce de crustacé qui est utilisé par les pêcheurs comme appât.
 
L'institut sanitaire péruvien l'Imparpe s'est emparé de l?enquête, et des échantillons ont été prélevés afin de tenter de déterminer les raisons de cette nouvelle hécatombe insolite.

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, le ministère de l'Environnement Péruvien s'entête à affirmer que ces hécatombes semblent toutes naturelles et pour celle ci en particulier elle a été classée: "morts naturelles dues à une eau de mer trop chaude".


Un séisme d'une magnitude de 6,7 sur l'échelle de Richter a secoué le nord de l'Argentine ce matin, d'après l'institut américain de géophysique. La secousse s'est produite vers 2 heures du matin, heure locale, à environ 115 km à l'est-sud-est de Santiago del Estero, et à 588 kilomètres de profondeur.
 
Ce tremblement de terre n'a fait ni victimes ni dégâts...


Un séisme de magnitude 4,3 (1) a touché dans la nuit de dimanche à lundi, vers 03H00, les confins de la Calabre et la Basilicate (sud), provoquant la panique des habitants qui sont descendus dans les rues, mais sans faire de victimes, selon les premières informations des médias.

Pour le moment, seul aurait été endommagé le clocher de l'église de Morano, une localité dans l'extrême sud de l'Italie où les écoles ont été fermées lundi à titre de précaution.
 
L'épicentre de ce séisme se situait à 3 km de profondeur seulement et il a été suivi d'une seconde secousse d'une magnitude de 3,2, à une profondeur de 8 km, selon l'Institut national de géophysique et vulcanologie (INGV).

Dans le nord-est de l'Italie, en Emilie-Romagne, touchée il y a huit jours par un séisme qui a fait six m...