Le réchauffement de la planète serait à l'origine de tous les maux. Des crimes aussi apparemment. C'est ce que pense un étudiant de l'université Harvard, dont l'étude est relatée par un bloggeur du Telegraph au Royaume-Uni.
 
Le rapport entre modèles météorologiques mensuels et taux de criminalité
 
Vous allez dire que d'autres études ont déjà fait le rapport entre crime et chaleur. Mais Matthew Ranson, étudiant en doctorat et auteur du papier, semble avoir réalisé des recherches extrêmement complètes, analysant le taux mensuel de criminalité, les températures et les précipitations dans 2972 comtés des Etats-Unis pendant un demi-siècle, entre 1960 et 2009. Chiffres puisés notamment auprès de 17.000 agences gouvernementales.
 
Il a trouvé « un rapport frappant entre les modèles météorolog...


En mars de cette année, le Guru évoquait les grosses difficultées pour réaliser un voyage réserver, pour l'instant, à Star Trek (lien) : un déplacement par distorsion de l'espace-temps, au-delà de la vitesse de la lumière, soit supraluminique ou encore appelé en anglais, Warp drive (lien).
 
Cette hyper vitesse serait bien utile pour découvrir de nouveaux mondes cosmiques, à condition de trouver la quantité astronomique d'énergie nécessaire, que le vaisseau ne détruise pas tout sur son passage et que vous puissiez vous arrêter sans être vaporisé dans l'espace (ce qui serait plutôt mal vu d'une intelligence extra-terrestre que vous tenteriez de rejoindre) et qui pour l'instant, effets de la Relativité générale (lien) oblige, serait inévitable.
 
Des scientifiques de la NASA ont proposé...


Le parlement de la Grande-Bretagne pourrait approuver dès l'année prochaine la loi sur la légalisation des enfants génétiquement modifiés. L'adoption de cette loi pourrait autoriser la naissance des bébés qui seront protégés de nombreuses maladies génétiques. Certaines de ces maladies peuvent tuer un enfant en quelques heures, d'autres le rendre handicapé à vie. La technologie prévoit qu'un enfant doit être né de deux mères et d'un père biologique.
 
Au cours des 3 dernières années déjà, une trentaine d'enfants génétiquement modifiés sont nés aux Etats-Unis. Cela a provoqué un furieux débat sur des questions éthiques. Les bébés ont été testés et ils contiennent bien des gènes à partir de trois des parents. Quinze des enfants sont nés au cours des trois dernières années à la suite d...


Les Etats-unis ont très recemment remis en marche leurs planches à billets suite à la décision du troisième (et probablement dernier) « quantitative easing » (wiki - lire QE3 : Le début de l'apocalypse financière globale ?). C'est une tentative desespérée pour injecter des liquidités dans l'économie, mais cet argent n'a aucune valeur, car virtuel et non basé sur la reserve or, et qui laisse deviner une prochaine hyper inflation...

La banque centrale des Etats-Unis (Fed), n'a absolument aucune idée de ce qu'il convient de faire pour sortir l'économie américaine de l'ornière, a déclaré mercredi 19 septembre un de ses dirigeants, Richard Fisher.
 
« La vérité, cependant, est que personne au sein du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) ni de la banque centrale ne sait réellem...



Des chercheurs français ont étudié secrètement, pendant deux ans, 200 rats nourris au maïs transgénique. Tumeurs, pathologies lourdes... une hécatombe. Et une bombe pour l'industrie OGM.
 
C'est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine « Food and Chemical Toxicology » - une référence en matière de toxicologie alimentaire - en publiant les résultats de l'expérimentation menée par l'équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen. Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle. Elle pulvérise en effet une vérité officielle : l'innocuité du maïs génétiquement modifié.
 
Lourdement toxique et souvent mortel
 
Même à faible dose, l'OGM étudié se révèle lour...