Un fort séisme de magnitude 7,1 sur l'échelle de Richter a secoué une région montagneuse dans le sud-ouest de la Colombie, avec des secousses ressenties dans une grande partie du pays et en Equateur, mais sans causer de victime, selon les premiers bilans.
 
Le séisme, enregistré à 11H31 heure locale (16H31 GMT), s'est produit à plus de 167 km de profondeur, près de la localité de La Vega, située à plus de 600 km de Bogota, dans le département du Cauca, a précisé le service national de géologie. les dommages matériels ne sont pas nombreux, seules quelques habitations ont subi des dégâts structuraux dans le secteur de Timbiqui, autre localité du département du Cauca.
 
Le tremblement de terre a été ressenti dans une dizaine de provinces de Colombie (Cauca, Huila, Valle, Risaralda, Quindio, ...


Un évènement récent qui aurait pu passer inapercu a retenu mon attention dans le fil d'actualité. Depuis de nombreux mois maintenant, les cyber-attaques perpétrées par plusieurs groupes et sous diverses motivations sont devenues monnaie courante sur le web, mettant hors-ligne la plupart du temps des sites internet pendant des heures, voir plusieurs jours, et d'autres fois permettant la diffusion de données sensibles.
 
Mais qu'en est il lorsqu'il est question de sites bancaires situés aux Etats-unis ? En alignant bout à bout certains éléments et en les placant dans le contexte actuel, un évènement à priori sans interêt peut vite susciter de graves inquiétudes...
 
J'ai recoupé ici pour vous diverses informations provenant de diverses sources et le moins que l'on puisse dire est que l...


Aux cris de « démission », des milliers de manifestants répondant à l'appel de la mouvance des indignés se sont rassemblés samedi autour du Congrès des députés à Madrid, dénonçant les coupes budgétaires menées par le gouvernement de droite.
 
« NON », « démission », « démocratie » proclamaient de petites pancartes pendant que la foule hurlait « ils ne nous représentent pas », face aux cordons de la police anti-émeutes déployée en masse autour du Parlement, et affluait sur les grandes avenues du centre de la capitale espagnole.
 
Mardi, une première manifestation convoquée via les réseaux sociaux sous le mot d'ordre « entoure le Congrès », « sauve la démocratie », avait dégénéré lorsque des groupes de jeunes avaient bombardé de pierres les barrages de policiers, qui avaient riposté à coups...


Des dizaines de milliers de Portugais se sont rassemblés samedi à Lisbonne à l'appel des syndicats pour crier leur refus de la politique de rigueur menée par le gouvernement de centre droit, qui s'apprête à l'accentuer afin de tenir ses engagements internationaux. Vers 17 heures locales, les manifestants avaient rempli la place du Commerce, située au coeur de la capitale et qui, selon les estimations de la presse, peut contenir entre 70.000 et 175.000 personnes.
 
Cette manifestation « contre le vol des salaires et des pensions de retraite » était organisée par la CGTP, la principale confédération syndicale portugaise mais comptait sur le soutien des mouvements d'indignés et d'un groupe de citoyens qui, via les réseaux sociaux, avait mobilisé deux semaines auparavant plusieurs centai...


Quelque 40.000 personnes, selon les organisateurs, ont participé à des manifestations dans 40 villes d'Allemagne pour réclamer l'introduction de taxes sur la fortune et les transactions financières.
 
Les organisateurs, qui rassemblent des syndicats, des associations et le mouvement altermondialiste Attac, réclament une taxe permanente sur la fortune « pour que les ménages riches contribuent beaucoup plus » que les contribuables moins aisés.
 
Selon la police, l'affluence aux rassemblements dans les grandes villes était beaucoup moins importante qu'annoncé par les organisateurs. Environ 4.000 personnes étaient dénombrées par la police à Francfort et 2.000 à Cologne. A Berlin, les autorités n'ont pas fourni d'estimation, mais les organisateurs affirmaient que 5.000 personnes avaient dé...