Des volontaires et des experts animaliers se relayaient toujours auprès d'une baleine échouée sur une plage de Tasmanie (Australie) alors qu'un échouage massif a provoqué la mort d'environ 80 dauphins et baleines, hier, sur l'île New Year. Pour la troisième journée consécutive de nouveaux animaux se sont retrouvés coincés sur le rivage.
 
Tout a commencé vendredi avec 13 dauphins retrouvés à Quarantine Bay, sur King Island. Huit d'entre eux ont pu être sauvés. Hélas, samedi, les choses ont pris une ampleur inattendue avec l'échouage de 60 baleines et 20 dauphins sur les plages de New Year Island. Seuls six dauphins et deux baleines ont pu être remis à la mer.
 
Ce dimanche, une nouvelle baleine a été retrouvée sur une plage. Sauveteurs et bénévoles tentent de garder l'animal mouillé...


Des résidents de sept communautés ont été évacués hier soir par les services d'urgence pour, disent-ils, « effectuer les travaux de réparation et de reconstruction ». Les résidents ont bénéficiés de cinq minutes de préavis, ce qui souligne une curieuse urgence, et ce pour une période de huit mois, ce qui semble indiquer une connaissance suspecte et bien précise des « travaux » à effectuer, ca ne vous semble pas étrange ?
 
Les secteurs concernés sont Seaside Heights, Seaside Park, les sections de l'île Berkeley, le sud de Seaside Park, Lavallette, Ortley Beach et Mantoloking. La décision fait suite à une réunion qui s'est déroulée en après-midi avec les chefs de police des communautés touchées et les autorités locales.
 
Des autobus remplis de gens ont été escortés par des policiers et d...


Les zones à évacuer en priorité correspondent de façon troublante aux quartiers bâtis sur du remblai et qui étaient encore occupées par l'eau en 1776.
 
On a peut-être tendance à l'oublier, mais au 18e siècle, l'île de Manhattan ne ressemblait pas vraiment à ce qu'elle est aujourd'hui. L'ouragan Sandy s'est chargé de le rappeler. Le site ManhattanPast a publié deux images comparant une carte de l'île en 1776 et une autre montrant les trois zones d'évacuation par niveau de priorité A, B et C sur l'île actuelle (les mêmes que pour Irene en 2011).

On remarque clairement que les quartiers prioritaires correspondent à des zones qui, en 1776, n'étaient encore... que de l'eau !

evacmap1776.jpgLa moitié de la pointe du Manhattan actuel est en effet bâtie sur des terrains gagnés sur l'Hudson et l'E...


Ce n'est pas la première fois que ce genre de news voit le jour, et je ne tiens aucunement à vous alarmer, mais je me devais de transmettre cette info. Le constat est flagrant, la situation géologique évolue à grande vitesse, ce qui sous-entend bien évidemment l'activité sismique et volcanique qui est en constante hausse. L'impact des changements en cours de la magnétosphère terrestre (lien) sur les mouvements tectoniques a été mis récemment en évidence (lien), et celui de l'activité solaire quand à lui n'est plus à démontrer, et le prochain cycle solaire (wiki) maximum (cycle 24) est prévu par la NASA pour mai 2013...
 
Au laboratoire de sismologie de l'Université de Washington, on craint que le tremblement de terre de magnitude 7,7 qui s'est produit sur la côte de la Colombie-Bri...


Des glaces bien fraîches en octobre ce n'est plus de saison. Pourtant, ce n'est pas une raison pour ne pas en parler. Il faut savoir que toutes les marques de glace ou presque ont recours à l'utilisation de protéines issues d'une levure génétiquement modifiée, censée améliorer la qualité du produit. L'Union européenne le permet depuis depuis 2009, les États-Unis depuis 2003.

Glaces et crèmes glacées... aux OGM
 
L'article « Les glaces pourront contenir des OGM  » paru sur le site Internet www.24heures.ch annonce que la Suisse, ou plus précisément l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) vient d'autoriser en octobre 2012, l'entreprise suisse Unilever à ajouter une protéine issue d'une levure génétiquement modifiée dans le processus de fabrication des glaces et crèmes glacées...