Nous traversons une période de fin d'année chargée en évènements sur le plan volcanique, et je ne vous parle pas uste de quelques fumeroles s'échappant d'une cheminée, mais bel et bien de volcans qui présentent une forte activité, et pour certains d'entre eux comme le San Cristobal, suffisament de risques pour qu'un niveau d'alerte élevé soit lancé, avec de possibles évacuations !

Nicaragua : Le volcan San Cristobal
 
Le 25 décembre à 6h du matin, la sismicité du San Cristobal a augmenté tandis que les émanations de SO2 diminuaient ... signe d'obstruction du conduit principal. L'augmentation de pression a débouché sur une série d'explosion de gaz et cendres vers 8 h. Le panache est monté à 500 mètres de hauteur avant de se dissiper vers le sud-ouest, puis vers l'ouest. Plusieur...


Le courant-jet ou jet-stream (wiki) est un élément important de la prévision météorologique puisque sa position et son intensité sont reliés aux mouvements verticaux de l'atmosphère. Comme il constitue la zone de rencontre de deux masses d'air, il sera le lieu de formation des dépressions des latitudes moyennes. Par exemple, les tempêtes de fin décembre 1999 en Europe sont le résultat direct de forts mouvements verticaux sous un jet de 400 km/h.
 
Le terme de courant-jet se rapporte en particulier au courant associé au front polaire qui correspond à l'intersection entre la cellule polaire et celle de Ferrel. Ce courant, contrairement au courant subtropical n'est pas stable. En effet sa position moyenne change et surtout sa direction (depuis ouest-est jusqu'à nord-sud). Les perturbati...


Ces trois volcans sont à ce jour très actifs et placés sous haute surveillance des scientifiques et des autorités locales. Ceci n'étant pas une coincidence, ces trois volcans sont situés le long de la grande ceinture de feu ou différentes plaques tectoniques s'affrontent, créant une forte activité sismique. Les volcans Copahue et Tungurahua sont situés en Amérique du sud, à la ligne de jonction de la plaque sud Américaine et de celle de Nazca.
 
Le Tolbachik quant à lui est situé au Kamtchatka, en Russie, à l'intersection de la plaque nord Américaine et de la plaque Pacifique, au nord-est du Japon qui borde en partie la même ligne de faille...
 
Les récents séismes s'étant produits dans ces régions sont très certainement responsables de ces activités, et les différentes pressions exercé...


Point de vue d'analyse intéressant. Il est très vraisemblable que l'OTAN soit en train de lâcher ses mercenaires islamistes d'Al CIAda et les envoie au casse-pipe pour s'en débarrasser et que l'oligarchie se soit rendu compte que la Russie et l'Iran ne lâcheront pas la Syrie (pas Al-Assad, mais la Syrie pour sûr...).

Que nous réserve 2013 ? A suivre de toute évidence...

Plan secret de la Russie en Syrie : le déploiement des missiles « Iskander M 9K720 »
 
« Les Américains, en retirant leurs navires de la Méditerranée refusent, en réalité, le risque d'escalade, en Syrie. Puisque l'OTAN, en installant des missiles « Patriot », en Turquie, a fait réagir les Russes, avec leur arme la plus redoutable, le missile Iskander, la Russie a demandé à Bachar al-Assad d'être plus incisif avec ...


Au printemps 2012, une expedition de recherche du MBARI (Monterey Bay Aquarium Research Institute) dans les eaux séparant la basse Californie du territoire Mexicain a permis la découverte d'un nouveau volcan sous-marin.
 
A une profondeur de 2.375 mètres, un petit dôme de 50 m. de hauteur  et de 1.200 m. sur 500, est situé sur la crête Alarcón, un centre d'accrétion du plancher marin. Les prélèvements effectués par un ROV, un robot sous-marin, révèlent la présence surprenante de rhyolite au niveau de la dorsale océanique.
 
« Nous avons immédiatement remarqué que les roches prélevées étaient de faible densité, très légères, à l'aspect vitreux et grise. Elle n'avaient pas l'aspect foncé, noir et brillant du basalte » 
,commente la géologue Jennifer Paduan.
 
Les images montrent des blocs d...