Les vaccins antigrippaux n'ont pas vraiment... le vent en poupe ! En revanche, de nouvelles annonces dramatisantes commencent à se faire jour. Le 30 décembre dernier, un site anglophone rapportait des informations émanant notamment du New Scientist :
 
Des scientifiques disent avoir découvert que les virus grippaux, dont le fameux virus H5N1 de la grippe aviaire peuvent se répandre par le vent et qu'il faut « craindre le pire ».
 
N'a-t-on pas déjà entendu cela mille fois ? En gros, on est dans la préparation de l'opinion publique puisque des équipes de chercheurs officiels travaillent d'arrache-pied à rendre les virus grippaux aviaires plus virulents et plus transmissibles. On a donc la succession suivante des faits, pour ceux qui sont encore un peu « lents à la détente » :
 
1. On d...


Je suis malade et fatiguée de la culture antitabac qui a envahi le monde entier. J'en ai assez d'entendre « ne fume pas, c'est mauvais pour toi ! ». L'ignorance qui trahit de tels propos est tout à fait catastrophique, surtout venant de gens qui devraient en savoir plus. Donc pour tous ceux qui m'ont demandé pourquoi je fume, je vais vous expliquer mes raisons dans cet article.
 
J'ai découvert que les militants antitabac sont intolérants, et portent des jugements de type suiveurs autoritaristes. Ils croient et répètent comme des perroquets les slogans émotionnellement chargés, directement issus de la propagande antitabac du gouvernement. Les médecins et les non-fumeurs sont coupables de cela. Ils se sentent dans leur droit lorsqu'ils fournissent ces « conseils » encore qu'ils ne ...


Les garde-côtes américains espéraient mercredi éviter une marée noire après l'échouage d'une plateforme pétrolière sur les côtes d'une île de l'Alaska le soir de la Saint-Sylvestre.
 
La plateforme Kulluk, exploitée par le pétrolier anglo-néerlandais Shell, était en cours de remorquage lundi, à destination de Seattle (Etat de Washington, nord-ouest), quand des conditions météorologiques difficiles et une mer agitée ont détaché la plateforme de ses remorqueurs.
 
Elle s'est échouée le soir de la Saint-Sylvestre sur l'île de Kodiak, à 480 kilomètres au sud-ouest d'Anchorage et à quelques centaines de kilomètres de Prince William Sound, où l'Exxon Valdez s'était échoué en mars 1989, provoquant l'une des pires catastrophes écologiques de l'histoire.
 
Une équipe de reconnaissance des s...


L'Activité solaire reprend ! Une chance supplémentaire pour les éruptions : Le soleil est parsemé de taches. Il y a maintenant plus d'une douzaine de régions actives numérotées et disséminées autour du disque solaire en moins de 48h.
 
Comme le nombre de taches solaires augmente le risque d'éruptions aussi. Les prévisionnistes de NOAA estiment une probabilité de 25 % des éruptions de classe M et de 5 % de chances d'éruptions de class X au cours des 24 prochaines heures.

Inhabituelle pluie cométaire

radmap_strip.jpgL'annuel essaim de météores, causé par les débris de la comète brisée 2003 EH1, a culminé le 3 janvier et devrait être terminé en théorie.
 
Le Radar Canadian Meteor Orbit (CMOU) voit toujours une très forte activité de l'essaim, rapporte le Prof. Peter Brown de l'Université de Western ...


Un séisme d'une magnitude inhabituelle de 7.7 s'est produit samedi 5 janvier au large des côtes de l'Alaska (lien). Depuis cette date, de nouveaux séismes/répliques ont eu lieu et se portent au nombre impressionant de 15, avec respectivement des magnitudes de 4.7, 4.5, 4.2, 4.8, 4.0, 3.8, 3.7, 5.1, 3.5, 4.0, 4.4, 3.9, 4.2, 4.0 et 4.5, la dernière s'étant ajoutée alors que j'écris ces lignes ! (lien officiel USGS - onglet Alaska)
 
Pour rappel, cette zone est située sur la ligne de la grande ceinture de feu qui nous montre une nouvelle fois de forts signes d'activité. La zone du Kamtchaka - très active ces derniers temps, aussi bien au niveau sismique que volcanique - , ainsi que l'île du Japon sont également situés en bordure de cette immense ligne de failles.
 
Très récemment égalem...