Jeudi 28 mars, le parlement grec a adopté une loi, nommée Plan Athéna, qui vise à démolir l'enseignement supérieur gratuit et fourni par l'Etat. La loi a été passée de force en violation flagrante de la constitution grecque qui ne permet pas l'abolition des universités.
 
La loi a été adoptée avec 148 voix pour et 125 contre. Les députés de la Gauche démocratique, le plus petit des trois partis formant la coalition dirigeante qui comprend aussi le parti conservateur Nouvelle Démocratie et le PASOK social-démocrate, ont voté contre ces mesures. Leur démarche était entièrement fondée sur le fait qu'un soutien à cette loi aurait risqué de mettre en cause leur possibilité à servir de caution de « gauche » à la stratégie d'austérité du gouvernement.
 
Athéna a pour conséquence la fermetur...


Le magazine The Economist a toujours considéré que les émissions de dioxyde de carbone provenant de sources artificielles sont la principale cause du réchauffement climatique.

Dans un éditorial cette semaine, il semble beaucoup moins certain...

« Les prédictions de réchauffement n'ont pas donné les résultats prévus, mais le pourquoi est un peu flou », admet la revue.
Les émissions de gaz à effet de serre ont grimpé en flèche au cours des 15 dernières années, note The Economist, avec 100 milliards de tonnes de carbone ajoutés à l'atmosphère entre 2000 et 2010. Pourtant, les températures de l'air et du sol pendant cette période sont restées pratiquement inchangées.
 
Pire, note le magazine, les températures ont été dans la fourchette la plus basse retenue par les différents modèles alarmi...


Un fragment de météorite pourrait être à l'origine du mystérieux trou de la grosseur d'un ballon de football qui a littéralement défoncé le toit d'un véhicule dans la nuit de vendredi à samedi dans le quartier Limoilou, Québec.
 
C'est également ce qui pourrait expliquer l'explosion des vitres de 4 appartements de la rue des Peupliers Est, là ou était stationnée la voiture.
 
C'est en tout cas ce que pense le président du Club d'Astronomie Véga de Cap-Rouge, Philippe Moussette, qui estime que les enquêteurs de la police de Québec devraient effectuer le test de l'aimant sur les débris retrouvés à l'intérieur du véhicule. Si les débris sont magnétiques, ce test pourrait certifier à 95% qu'ils proviennent d'une météorite.
 
M. Moussette soutient qu'une météorite qui tombe peut attei...


Au cours de la matinée du 2 avril, le cratère sud-est de l'etna a été le siège d'émissions de cendres, sous forme de petits « bolus » émis à intervalles variables et montant à quelques dizaines de mètres au dessus du cratère avant d'être dispersés en direction de la Valle del Bove.
 
L'observation a été interrompue par le passage de nuages sur le sommet. Vers 21h, de petites explosions stromboliennes se laissent deviner par réflexion sur les nuages. Le 3 avril, en matinée, l'activité strombolienne s'est intensifiée graduellement pour déboucher sur un nouveau paroxysme a débuté en fin de matinée.
 
Entre 13h.30 et 14h, les explosions se sont renforcées avec émission d'un panache de gaz peu chargé en cendres. Des fontaine de lave se sont produites ensuite de façon discontinue, durant u...


Cette ville d'Andalousie ne connaît pas le chômage et prospère à l'ombre de sa coopérative agricole. Alors que la politique d'austérité bat son plein en Espagne, son maire, Juan Manuel Sánchez Gordillo, a pris la tête d'un mouvement de résistance populaire. Público
 
Juan Manuel Sánchez Gordillo a fait la une des journaux après avoir mené une « expropriation forcée » de produits alimentaires pour les distribuer aux plus défavorisés, une action menée dans plusieurs supermarchés avec ses camarades du Syndicat andalou des travailleurs (SAT). C'est dire si cet homme est un dirigeant singulier au sein de la classe politique espagnole.
 
Sánchez Gordillo est un dirigeant historique du Syndicat des ouvriers agricoles (SOC), colonne vertébrale de l'actuel SAT. En outre, depuis 1979, il est ma...