Jusqu'ici, tout va bien. Ou à peu près. Ou disons que ça ne va pas bien, mais comme personne ne grogne trop fort, on continue sur la lancée : la pression fiscale s'accroît. Et ce n'est pas juste une petite mode passagère, une manoeuvre politico-démagogique pour resserrer les rangs socialistes toujours prompts à s'éparpiller une fois la victoire advenue : si Hollande et sa fine brochette de minustres redoublent d'effort en matière fiscale, c'est tout simplement parce que l'État n'a plus un rond.
 
Et quand je dis qu'il n'a plus un rond, ce n'est plus la figure rhétorique qu'on pouvait encore employer il y a quelques années, pour exprimer le mécontentement grandissant devant les dépenses aussi folles que décontractées de nos dirigeants. En effet, à présent, les faits sont têtus ...


Alors que le débat sur le réchauffement climatique fait plus que jamais les manchettes depuis le dépôt du rapport de Nicholas Stern, ex-économiste en chef de la Banque mondiale, lequel fait état du coût possible de cette crise autour de 7000 milliards de dollars, un écrivain québécois autodidacte, Pierre de Châtillon affirme, dans un livre qui vient de paraître, que le réchauffement du climat est un mythe.

Depuis la sortie du rapport Stern, qui compte tout près de 700 pages, tous les journaux de la planète en ont fait leurs manchettes et relancé la nécessité de la mise en application du protocole de Kyoto.
 
Rappelons que le gouvernement américain n'a toujours pas endossé ce dernier et que le gouvernement Harper se fait tirer l'oreille. Selon de Châtillon, des bouleversements climatiques...


Je n'avais pas l'intention d'aborder ce sujet au départ, mais vu le ridicule de la situation et les quelques détails douteux qui sautent aux yeux, cela vaut la peine de se poser quelques questions.

Jusque-là peu d'informations ont filtré, mais on commence à être rodé en ce qui concerne les opérations sous fausses bannières ou psychologiques, et ça y ressemble grandement. Voyons ce que l'on peut observer d'après la vidéo et les informations relayés sans rentrer dans trop de suppositions. Chacun en tirera ses propres conclusions. Voici d'abord la version officielle, provenant du journal Le monde :
 
Deux hommes ont agressé dans une rue du sud-est de la capitale un soldat en civil, le poignardant à plusieurs reprises avec des couteaux de cuisine et un hachoir de boucher et le laissant ...


Un groupe de 5 jeunes lycéennes Danoises de l'école de Hjallerup ont mené une expérience sur des graines de cresson. Ces étudiantes avaient pour objectif de déterminer si oui ou non, les ondes wifi influençaient le développement de certains végétaux. Les résultats sont effarants ! 
 
Pendant 12 jours, les étudiantes Danoises ont étudiés deux semences de cresson. La première exposée aux ondes wifi, la deuxième isolée de toute radiation. Résultat : les graines exposées n'ont presque pas germé et quelques-unes ont même muté, alors que celles situées dans la chambre sans radiation ce sont développées sans problème (comme le montrent les deux photos ci-dessous).
 
L'expérience

imagescaler.jpgLes jeunes scientifiques avaient sérieusement préparé leur expérience en répartissant leurs graines sur 12 assiettes...


Dix-sept enfants canadiens sont morts alors qu'ils prenaient certains médicaments antipsychotiques de deuxième génération, et 73 autres ont eu des problèmes cardiométaboliques. Santé Canada confirme ces chiffres, mais ne fait aucune recommandation particulière, si ce n'est de rappeler aux médecins d'utiliser leur bon jugement.
 
Six médicaments de deuxième génération sont en cause : clozapine, rispéridone, olanzapine, quétiapine, aripiprazole et paliperidone. Du nombre, seul Abilify (aripiprazole) est approuvé chez les jeunes de moins de 18 ans pour le traitement de la schizophrénie ou du trouble bipolaire. Les données couvrent les décès et les problèmes cardiométaboliques recensés avant le 31 décembre 2012.
 
Tout en confirmant la nouvelle, parue au Canada anglais la semaine dernière, S...