Les Suisses vont voter sur le principe d'une allocation de base, appelée « Revenu de base inconditionnel » (RBI) de 2500 francs suisses par mois (2080 euros) pour tous, sans condition ni contrepartie, selon une initiative populaire qui a réuni les 100.000 signatures requises à cet effet.
 
Selon le journal Le Matin Dimanche, il s'agit d'une « des initiatives les plus décoiffantes jamais présentées » au vote des Suisses.
 
Le système de démocratie directe en vigueur en Suisse permet à tout un chacun de récolter 100.000 signatures sur un texte, appelé initiative, et de le soumettre ensuite au vote de l'ensemble de la population fédérale.
 
Si le texte est adopté, les autorités politiques ont l'obligation de le mettre en oeuvre, sur la base du principe que le peuple est souverain en Suisse....


Communément dénommés par l'appellation anglophone « chemtrails », les épandages aériens réalisés dans l'atmosphère de nombreux pays sont la cible de toutes les spéculations. Bien que leur existence soit historiquement bel et bien avérée, l'immense majorité de la population n'a pas même connaissance de cette théorie classée par la doxa médiatique dans la catégorie des élucubrations conspirationnistes.

Réalité des épandages

Les épandages aériens de produits chimiques dans l'atmosphère ont une histoire relativement ancienne, remontant au moins au début du siècle dernier : déjà en 1927, Donald Bradner et Nicholas Oglesby déposèrent un brevet pour un système de diffusion de produits chimiques à partir d'avions. [2] Des centaines d'autres brevets en lien avec la modification du climat...


Jusqu'ici, tout va bien. Ou à peu près. Ou disons que ça ne va pas bien, mais comme personne ne grogne trop fort, on continue sur la lancée : la pression fiscale s'accroît. Et ce n'est pas juste une petite mode passagère, une manoeuvre politico-démagogique pour resserrer les rangs socialistes toujours prompts à s'éparpiller une fois la victoire advenue : si Hollande et sa fine brochette de minustres redoublent d'effort en matière fiscale, c'est tout simplement parce que l'État n'a plus un rond.
 
Et quand je dis qu'il n'a plus un rond, ce n'est plus la figure rhétorique qu'on pouvait encore employer il y a quelques années, pour exprimer le mécontentement grandissant devant les dépenses aussi folles que décontractées de nos dirigeants. En effet, à présent, les faits sont têtus ...


Alors que le débat sur le réchauffement climatique fait plus que jamais les manchettes depuis le dépôt du rapport de Nicholas Stern, ex-économiste en chef de la Banque mondiale, lequel fait état du coût possible de cette crise autour de 7000 milliards de dollars, un écrivain québécois autodidacte, Pierre de Châtillon affirme, dans un livre qui vient de paraître, que le réchauffement du climat est un mythe.

Depuis la sortie du rapport Stern, qui compte tout près de 700 pages, tous les journaux de la planète en ont fait leurs manchettes et relancé la nécessité de la mise en application du protocole de Kyoto.
 
Rappelons que le gouvernement américain n'a toujours pas endossé ce dernier et que le gouvernement Harper se fait tirer l'oreille. Selon de Châtillon, des bouleversements climatiques...


Je n'avais pas l'intention d'aborder ce sujet au départ, mais vu le ridicule de la situation et les quelques détails douteux qui sautent aux yeux, cela vaut la peine de se poser quelques questions.

Jusque-là peu d'informations ont filtré, mais on commence à être rodé en ce qui concerne les opérations sous fausses bannières ou psychologiques, et ça y ressemble grandement. Voyons ce que l'on peut observer d'après la vidéo et les informations relayés sans rentrer dans trop de suppositions. Chacun en tirera ses propres conclusions. Voici d'abord la version officielle, provenant du journal Le monde :
 
Deux hommes ont agressé dans une rue du sud-est de la capitale un soldat en civil, le poignardant à plusieurs reprises avec des couteaux de cuisine et un hachoir de boucher et le laissant ...