Je l'évoquais récemment dans un article, et j'avais vu juste, l'abandon de l'Europe par Monsanto n'est qu'une vaste tromperie, leur stratégie est claire : imposer leurs ogm partout dans le monde. Et le moins que l'on puisse dire est qu'ils s'octroient tous les moyens pour y parvenir. Ne vous y trompez pas, ce type d'information risque de devenir monnaie courante dans les mois à venir, et le traité transatlantique en cours de négociation va ouvrir toutes les portes aux pratiques commerciales d'outre-atlantique.
 
Sous prétexte de la standardisation des normes juridiques, sanitaires et environnementales, nous allons observer le défilement d'autorisations de culture ogm « made in Monsanto » et des risques environnementaux qui y sont liés, ce à quoi s'ajoutera l'importation des ...


Ces politiciens donneurs de leçons qui veulent nous imposer leur vision du monde, et en l'occurence celle de l'utilisation d'internet ne comprennnent décidément rien à rien ! Il n'assimilent pas le fait que plus on veut nous faire taire, plus nous répandons le constat de leurs injustices, et en voici un nouvel exemple avec la censure dont le site Mediapart se retrouve affublé, et qui a généré une nouvelle fois un effet Streisand, avec à la clé, une longue liste de liens ou se procurer les articles « interdits ».  Le veilleur
 
Censurés, les articles de Mediapart sur l'affaire Bettencourt trouvent une nouvelle vie dans une multitude de copies circulant sur Internet, et notamment sur le réseau P2P BitTorrent, grâce à leur mise à disposition (illégale mais légitime ?) sur The Pirate Bay...


Le prix mondial de l'alimentation décerné à Monsanto ne cacherait-il pas une opération de propagande plus vaste destinée à séduire les pays du Sud, à commencer par l'Afrique à l'heure où le président Obama visite le continent ?
 
« Lorsqu'on parle d'agriculture, le Prix mondial de l'alimentation est l'équivalent des oscars », c'est par ces mots que le New York Times annonçait les lauréats 2013 récompensant trois pionniers des biotechnologies. En tête, Robert T. Fraley, vice-président de Monsanto, Mary-Dell Chilton fondatrice du centre de recherche de biotechnologie de Syngenta en 1984 et Marc Van Montagu, chercheur belge, fondateur de Plant Genetic Systems Inc en 1982 et actuel président du lobby de la Fédération européenne des biotechnologies (Europa BIO).
 
Depuis 1987, ce prix r...


Tout le monde connait le mythique site mégalithique de Stonehenge (dont le nom signifie « les pierres suspendues »), situé à quelques kilomètres au nord de Salisbury en Angleterre, mais ce que tout le monde ne sait pas, c'est que le site actuel ne ressemble pas à ce qu'il était avant 1900. Agé de plus de 4000 ans, ce site historique a été totalement restauré depuis les années 1901 à 1964, et ceci en toute discrétion, puisque ces travaux n'apparaissent nul part dans les manuels !
 
Comme le dit si bien Hélios : « Tous ceux qui s'escriment aujourd'hui à vouloir décoder le rôle ésotérique de ce monument selon son apparence actuelle peuvent aller se rhabiller » Le veilleur
 
Comment ils ont reconstruit Stonehenge
 
« Pendant des dizaines d'années les guides officiels de Stonehenge regorgea...


Christof Lehmann (nsnbc) - Selon une déclaration publiée par le parti conservateur pan-européen  MELD, la Commission européenne projette d'investir environ deux millions d'euros pour restreindre les reportages des médias critiques envers l'UE - ainsi que des opinions critiques de l'UE sur des réseaux sociaux tels que  Facebook et Twitter jusqu'aux élections au Parlement européen en 2014.
 
Selon le MELD, l'UE projette des mesures, incluant des amendes pour les médias, obligeant les médias à publier des rétractations ou des corrections, et refusant les journalistes critiquant l'UE et l'accès aux médias. D'autres mesures que projettent les Commissaires de l'UE non-élus incluent le contrôle de voix critiques de l'UE dans les réseaux sociaux. Dans des annonces dans les journaux dan...