Je pense que ceux et celles qui me lisent depuis suffisament longtemps connaissent mes convictions à propos du soit disant « réchauffement climatique anthropique ». Malgré de nombreux détracteurs, les éléments dénoncant cette théorie officielle comme étant une des plus grandes escroqueries de tous les temps se font de plus en plus nombreuses.

Argument de poids en soi, de plus en plus de scientifiques y adhèrent, mettant à mal une hypothétique « théorie de la conspiration », cautionnée d'après certains par les géants du pétrole. Voici donc de nouveaux faits dont nous fait part Resistance 71. Le veilleur
 
Un nouvel article trouve que le réchauffement climatique global depuis le « petit âge glaciaire » est expliqué par des processus naturels et non pas les rejets de CO2 anthropiques.
 
Un nou...


Les appels téléphoniques, passés par les passagers des avions détournés le 11-Septembre, ont enflammé note imaginaire. Ils sont la base des récits sur la manière dont les attentats ont été réalisés. Pourtant, douze ans plus tard, les experts du 9/11 Consensus Panel ont montré qu'ils n'ont jamais existé.
 
Comme promis, je continue d'informer nos lecteurs sur l'avancement des travaux du 9/11 Consensus Panel, dont je fais partie (je profite de l'occasion pour signaler que deux nouveaux membres nous ont rejoints : Jonathan Cole, ingénieur en génie civil, et Daniele Ganser, historien, directeur du SIPER (Swiss Institute for Peace and Energy Research), professeur à l'université de Saint-Gall et à l'université de Bâle).
 
Cette fois, le Panel s'est intéressé à l'extraordinaire et ô combi...


Les volcans se sont réveillés au Kamtchatka. Cette fois, il s'agit du Kizimen et du Chiveloutch. L'alerte orange, un des niveaux les plus élevés, a été déclenchée. La colonne de gaz et de cendres est haute d'environ six kilomètres. Ceci constitue une menace directe pour l'aviation : les petites particules de cendres volcaniques pourraient provoquer des catastrophes en pénétrant dans les dispositifs mécaniques des avions et hélicoptères.
 
Le Kamtchatka est une des plus belles contrées de Russie. Les guides indiquent que l'on peut y ressentir une immense énergie provenant des entrailles de la Terre. Maintenant, on peut non seulement sentir cette énergie, mais aussi la voir et même la palper. Mais cela ne peut étonner que les touristes, car les autochtones sont habitués à de tels événe...


Un communiqué de presse émanant de l'acseipica (Association Citoyenne pour le Suivi, l'Étude et l'Information sur les Programmes d'Interventions Climatiques et Atmosphériques) nous délivre un rapport d'analyse sur des filaments de provenance aérienne collectés en france.
 
Des filaments atmosphériques aéroportés, collectés au sol aux quatre coins de la France en fin d'année 2012 par de simples citoyens, ont été confiés à AnAlytikA (Centre Indépendant d'Investigations et d'Expetises en Chimie Organique, situé à Cuers, Var, France).
 
Le rapport analytique publié récemment par AnAlytikA apporte les preuves scientifiques de l'origine anthropique de ces filaments. Parmi les nombreux composants organiques détectés figurent plusieurs molécules connues pour entrer dans la composition des...


De nouvelles recherches à l'Université de Liverpool ont montré que les variations dans la longueur du jour terrestre sur des périodes d'une à 10 années sont causées par des processus dans le noyau.
 
La terre tourne une fois par jour, mais la durée de cette journée varie. Une année, il y a 300 millions d'années de cela, durait environ 450 jours et une journée durait environ 21 heures. À la suite du ralentissement de la rotation de la terre, la longueur du jour a augmenté. Cependant, la rotation de la terre sur son axe est affectée par un certain nombre d'autres facteurs - par exemple, la force du vent contre les chaînes de montagnes modifie la longueur de la journée de plus ou moins d'une milliseconde au cours d'une période d'un an.
 
Le professeur Richard Holme, de l'école des Sc...