Vous l'aurez sûrement remarqué, les médias officiels contribuent depuis quelques temps à augmenter considérablement le climat de terreur ambiante en brandissant la menace d'un affrontement nucléaire entre les deux « éternel rivaux », à savoir les États-Unis et la Russie. Mais qu'en est-il réellement ?

Bien que cela n'ait pas toujours été le cas, et malgré le fait que rien ne puisse plus me surprendre venant de la part des exterminateurs patentés que sont les États-Unis, j'ai du mal à adhérer à une hypothétique guerre nucléaire entre les deux blocs, du simple fait qu'en aucun cas il ne pourrait y avoir de « vainqueur », mais ce n'est que mon analyse personnelle, et elle ne rejoint pas forcément la « logique » guerrière washingtonienne.

Quoiqu'il en soit, la situation vient d'évoluer danger...



Deux mois seulement après un séisme de magnitude 6,2 qui avait frappé le centre de l'Italie, faisant au moins 241 morts et détruisant de nombreux bâtiments, deux nouveaux séismes de forte amplitude ont secoué à nouveau le pays, s'inscrivant dans le contexte du séisme meurtrier de l'Aquila survenu en 2009.

Ces événements sont dus à la chaîne de montagnes des Apennins, qui parcourt l'Italie sur mille kilomètres du Nord au Sud, et qui est en train de s'étirer, accumulant une énergie considérable sur de grandes failles qui résistent un temps... avant de se fracturer et relâcher cette énergie stockée.

Pascal Bernard, sismologue à l'Institut de physique du globe de Paris, explique dans un interview sur Le Monde en août dernier, que :

L’Italie est une terre régulièrement touchée par des secousses...



Bien que le concept d'intelligence artificielle ait souvent été évoqué et mis en scène dans des contextes de films ou romans d'anticipation, il faut reconnaitre que de nos jours, la réalité est sur le point de dépasser la fiction.

La première et incontournable exigence technique pour prétendre développer une intelligence artificielle est la puissance de calcul, et sur ce point nous disposons déjà de super-calculateurs, mais il faut bien plus pour qu'un ordinateur soit capable d'apprendre par lui-même et prendre des décisions, comme le ferait un humain.

Ce « plus », vous en avez sûrement déjà entendu parler, c'est le fameux « ordinateur quantique ». Or, on nous annonçait en septembre de cette année que Google aurait fait des progrès significatifs dans le développement d'un calculateur ...


922 tonnes : C'est la quantité de semences enrobées de puissants neurotoxiques qui a été illégalement enfouie dans le sol durant 4 ans par un agriculteur à la demande du géant de l'agrochimie Syngenta, moyennant une petite rétribution de 71 000 euros.

Parmi les substances neurotoxiques prohibées dissimulées, on y trouve l'imidaclopride - un pesticide plus connu sous le nom de Gaucho -, et de fipronil - substance active de l'insecticide Régent commercialisé par BASF - et reconnus tous deux hautement toxiques pour les abeilles (mais pas seulement) !

Suite à une plainte de syndicats et associations apicoles alertés par un apiculteur de la commune en 2003, la justice française ayant considéré cette action comme un abandon de déchet potentiellement dangereux, cela a valu à Syngenta Seeds Holdi...



C'est le type de question qui revient souvent sur les forums ou réseaux sociaux depuis la médiatisation des prises de position - pour le moins radicales - brandies par le nouveau président Philippin Rodrigo Duterte à l'encontre de l'occident, et plus précisément les États-Unis.

Ce scénario n'est pas à prendre à la légère puisqu'un premier coup d'état contre le président Rodrigo Duterte a été déjoué en septembre dernier selon ses dires. Il se pourrait donc bien que ce président qui ne mâche pas ses mots suive dans un avenir assez proche les traces d'autres dirigeants défunts ayant osé en leur temps s'opposer à la doctrine colonisatrice de l'impérialisme Américain. Même le très connu veteranstoday semble soutenir sa croisade contre le nouvel ordre mondial.

Cela risque pourtant de ne pas...