On en parle, un peu, sur les réseaux sociaux ; l'information n'a pas été évoquée dans la presse « grand public » et il y a peu de chances qu'elle l'intéresse jamais mais les faits sont là : un octet de sénateurs vient de déposer une proposition de loi visant, je cite le titre, « à limiter la possibilité d'instruction obligatoire donnée par la famille à domicile aux seuls cas d'incapacité ». Oui, vous avez bien lu, ça se passe en France et en 2014.
 
Avant de revenir sur cette loi et l'intéressante phalange liberticide qui tente de la faire passer, essayons un peu de contextualiser le sujet. Comme vous le savez, le législateur (du XIXème siècle) a, dans sa grande clairvoyance, estimé qu'en France, l'instruction est obligatoire jusqu'à 13 ans. Par la suite, l'instruction obligato...


La connexion entre « Iran » et « Ovnis » est d'autant plus accentuée par les informations diffusées récemment par le très célèbre magazine Forbes. L'armée de l'air iranienne a tenté d'abattre des avions ne ressemblant à rien de terrestre. L'article a été tiré par Forbes du magazine d'aviation militaire ?Combataircraft dont certains rédacteurs sont extrêmement respectés dans le milieu.
 
Par exemple le journaliste Babak Taghvaee raconte dans l'article que l'Iran avait tenté d'intercepter ce que l'armée pensait être des drones-espions américains survolant les installations nucléaires iraniennes. Le plus intéressant est la manière dont les Iraniens décrivent ces intrus appelés « objets lumineux » vu qu'ils émettaient de la lumière intense pour éventuellement permettre les photogra...


Que se passe-t-il à Burgos ? Cette ville moyenne de 200.000 habitants, située en Castille-Léon est au centre de toutes les attentions en Espagne ces derniers jours : une révolte populaire met en échec un projet de spéculation immobilière, pendant que l?État répond par la force.
 
La municipalité de Burgos ressemble à beaucoup d'autres en Espagne : gérée par la droite (ici le Parti populaire, ailleurs le PS), elle combine clientélisme, corruption marchés publics truqués, privatisation des services municipaux, impôts locaux gonflés et dette vertigineuse. Burgos est même un cas d'école. La ville a accumulé 500 millions d'euros de dette, a quasiment tout privatisé, augmenté trois fois les impôts ces deux dernières années, pendant que la ville compte 18.000 chômeurs.
 
Pourtant le maire de ...


Près de 200.000 opposants pro-européens manifestaient dimanche sur la place de l'Indépendance à Kiev, défiant les autorités après l'adoption de nouvelles lois renforçant les sanctions contre les contestataires, vivement dénoncées par les Occidentaux.
 
Par des températures largement en dessous de 0° Celsius, les protestataires se pressaient sur et aux alentours de la place, aussi baptisée Maïdan, occupée depuis près de deux mois par des opposants pro-européens après le refus du président Viktor Ianoukovitch de signer un accord d'association avec l'Union européenne au profit d'un rapprochement avec la Russie.
 
Ils répondaient à l'appel des chefs de file de l'opposition, bravant l'interdiction de toute manifestation dans le centre de Kiev jusqu'au 8 mars, et les nouvelles lois promu...


Il faut ici savoir lire entre les lignes pour bien comprendre. La pérennité des Etats unis repose en grande partie, voir en totalité, sur leur suprématie militaire et les avancées technologiques dont bénéficie cette dernière, et leurs pires craintes reposent sur une alliance chino-russe, raison expliquant (en partie) leur tentative avortée d'ingérence en Syrie, qui leur aurait fourni un pied à terre géo-stratégiquement bien situé.
 
A ces craintes vient s'ajouter le fait que leur quiétude militaire reposant sur leur système de défense antimissile vient d'en prendre un coup, puisque ces nouveaux missiles chinois les rendent désormais obsolètes ! De plus, la Banque Centrale de Chine a annoncé qu'elle cessait d'acheter du dollar américain (principalement lié à la dette des usa), vous im...