Catégorie « Evènements sociaux » - Abus & dérives de notre société (1168 résultats)

Ne riez pas. Nous avons traduit pour vous un extrait d'un article du journal anglais The Telegraph. Plus le temps passe, plus les soi-disant révolutionnaires comprennent que la solution en Syrie est finalement le président Bachar al-Assad, n'en déplaise aux ennemis de la Syrie.
 
Le très sérieux journal britannique mainstream The Telegraph, passe aux aveux complets, avec toujours une once de dénigrement. Vous le verrez en gras en dessous. Néanmoins, qui peut cacher une vérité irréfragable qui n'atteindra jamais notre chère presse ? C'est vrai que, après avoir chanté sur tous les toits les défections dans l'armée, faudrait maintenant équilibrer, en parlant des désertions inverses... C'est trop leur demander...
 
Dans un article sans équivoque intitulé  « Syrie: désabusés, les rebelles lâche...

L'économiste russe Alexandre Aïvazov se fonde sur la théorie des cycles de Kondratiev pour prévoir l'effondrement de l'économie américaine aux alentours de 2014 et le transfert du leadership mondial vers la Chine...
 
Entretien avec Alexandre Aïvazov, économiste, expert indépendant, spécialiste des cycles économiques.

Bonjour M. Aïvazov! Pourriez-vous brièvement exposer aux lecteurs votre méthode d'analyse de la situation économique et financière? Sur quelles théories se fonde-t-elle ?
 
L'épine dorsale du « Système périodique du développement capitaliste mondial du milieu du XVIIIe siècle à la moitié du XXIe siècle » que j'ai élaboré est constituée par la théorie des grands cycles de Kondratiev, la théorie du développement par l'innovation de Schumpeter, et par la théorie du chaos de Prig...

Les appels téléphoniques, passés par les passagers des avions détournés le 11-Septembre, ont enflammé note imaginaire. Ils sont la base des récits sur la manière dont les attentats ont été réalisés. Pourtant, douze ans plus tard, les experts du 9/11 Consensus Panel ont montré qu'ils n'ont jamais existé.
 
Comme promis, je continue d'informer nos lecteurs sur l'avancement des travaux du 9/11 Consensus Panel, dont je fais partie (je profite de l'occasion pour signaler que deux nouveaux membres nous ont rejoints : Jonathan Cole, ingénieur en génie civil, et Daniele Ganser, historien, directeur du SIPER (Swiss Institute for Peace and Energy Research), professeur à l'université de Saint-Gall et à l'université de Bâle).
 
Cette fois, le Panel s'est intéressé à l'extraordinaire et ô combien singul...

Dans le silence médiatique le plus scandaleux, la population d'un pays nommé République Démocratique du Congo en Afrique est livrée aux pires exactions. La population civile est la cible d'exterminateurs chargés de nettoyer le terrain pour le compte de multinationales à majorité anglosaxonnes et belges selon un rapport de l'ONU de 2003 ([1-13] voir en fin d'article la liste des multinationales impliquées dans la déstabilisation de la RDC selon l'ONU en 2003).
 
Il s'agit ni plus ni moins que de faire fuir les populations dans les zones minières convoitées par des multinationales. Les armes utilisées sont le viol systématisé des femmes organisé par les rebelles en provenance du Rwanda, de l'Ouganda et du Burundi [14] mais aussi par les forces loyalistes [15] quand il ne s'agit pas tout si...

Big Pharma n'avait pas besoin de cela... Un nouveau scandale éclabousse l'industrie pharmaceutique et si, à la différence du scandale du Mediator, cette affaire n'a heureusement pas fait de victime, elle éclaire d'une lumière crue les relations parfois ambiguës qui existent entre les géants du secteur et les scientifiques.
 
Tout tourne autour d'une des molécules les plus utilisées dans le traitement contre l'hypertension artérielle, le valsartan. Ce médicament est commercialisé par Novartis sous le nom de Tareg en France et de Diovan pour des pays comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ou le Japon. Il est considéré comme un « blockbuster » pharmaceutique, c'est-à-dire un médicament vedette : en 2010, le Diovan a ainsi constitué la meilleure vente de Novartis, avec un chiffre d'affaire...