Catégorie « Evènements sociaux » - Abus & dérives de notre société (1170 résultats)

Encore une tentative de big pharma pour répandre la peur ! Alors que l'onu et l'otan se félicitent de l'accord de démantelement des armes chimiques Syriennes (qui, je le rapelle au passage, sont la pour compenser la supériorité nucléaire Israelienne), et après les multiples tentatives médiatiques pour nous effrayer (h5n1, h7n9, etc.) et ainsi nous inciter à accepter leurs vaccins mortels, ils agitent sous notre nez un nouveau risque terroriste mortel qu'ils auraient tout interêt à garder secret. Le veilleur
 
Oubliez l'anthrax et le gaz sarin. Des scientifiques ont découvert un nouveau type de toxine qui serait la substance la plus mortelle sur Terre jamais rencontrée. Dans un souci de santé public, tous les secrets de cette substance ne seront pas révélés...
 
La toxine botulique (aussi c...

L'affaire n'est pas terminée, mais pour les habitants de Pungesti, c'est déjà une petite victoire. Jeudi 17 octobre, devant la résistance acharnée d'une poignée de villageois, l'entreprise pétrolière américaine Chevron a décidé de suspendre temporairement ses activités d'exploration de gaz de schiste dans cette localité de l'est de la Roumanie. Une bataille remportée grâce une stratégie médiatique bien huilée.
 
L'histoire de Pungesti, c'est un peu la version roumaine de David contre Goliath, celle d'un géant du pétrole américain contre quelques centaines de villageois. Tout commence en 2011, lorsque Chevron obtient du gouvernement roumain le droit d'exploiter le gaz de schiste dans le département de Vaslui, dans l'est du pays. L'entreprise fait l'acquisition de 600.000 hectares de terrai...

Dans tout le pays, la tension monte autour de la question fiscale, au point qu'une fronde semble de plus en plus envisageable tant les contestations sont nombreuses et de sources multiples. Reste à savoir quelle forme et quelle ampleur celle-ci devrait avoir pour faire reculer le gouvernement. Et puisque, selon une enquête Ipsos-CGI pour Le Monde, BFM TV et La Revue française de finances publiques, 72% des personnes interrogées jugent le montant de l'impôt excessif, sa légitimité est déjà toute trouvée.
 
Atlantico : D'après les informations publiées ce lundi par le journal Le Monde, 72% des Français jugent le montant de l'impôt excessif et 43% estiment que payer l'impôt n'est pas un « acte citoyen ». Un fait qui illustre la grogne croissante contre la politique du gouvernement, d'aucuns ...

Penser que Obama puisse attendre sans broncher le bon vouloir du congrès concernant le vote du budget, et surtout l'acceptation du relèvement du plafond de la dette, alors que l'échéance arrive à grands pas serait le résultat d'une douce rêverie, tout comme s'imaginer qu'il n'a pas déjà prévu cette éventualité !
 
Rappellez vous le « test » militaire à échelle réelle lors des attentats de Boston, vous faites le rapprochement ? Rassurez-vous, il est presque certain que les républicains vont au final se plier aux exigences du dictateur en place, mais il est interessant de prendre conscience de la réalité et des conséquences qu'elles peuvent entrainer. Le veilleur
 
Pourrait-on passer de BHO (Barack Hussein Obama) à BHC (Barack Hussein Caesar) ? Les spéculations autour de l'impasse du shutdown...

L'Eurogroupe, le Fonds monétaire international et la Banque centrale Européenne se félicitent de l'accord trouvé pour « sauver » Chypre de la faillite. Le président de l'Eurogroupe, le Hollandais Jeroen Dijsselbloem, veut même en faire un modèle. Le plan de sauvetage racket élaboré pour Chypre pourrait donc servir de modèle pour résoudre les difficultés bancaires au sein de la zone euro...
 
Rendez-vous compte. Et si l'État choisissait du jour au lendemain de vous prélever 10% sur votre épargne ? Un dixième de ce qui est inscrit sur votre relevé bancaire annuel. L'idée fait sens pour le FMI, qui y voit une bonne alternative à la résolution de la crise de la dette. Avec une ponction de cet ordre, les pays « avancés » (Europe, Etats-Unis, Japon) pourraient retrouver le niveau de dette qu'il...