Catégorie « Evènements sociaux » - Abus & dérives de notre société (1169 résultats)

L'Addiction au téléphone portable, récemment nommée « Nomophobie » (contraction de « no mobile phobia »), est un mal insidieux et profond qui affecte un nombre impressionnant d'utilisateurs/trices de smartphones, et parfois même à leur insu. On parle même de destruction sociale.

Cette dépendance que vous avouez à demi-mot sans pour autant tenter de la combattre, vous l'attribuez à la fatalité, à de simples mais indécrottables habitudes, ou encore aux multiples facettes de cet outil qui vous facilite la vie au quotidien. Mais savez-vous que cette addiction est intentionnellement créé et entretenue dans un processus de « persuasion technologique » appelé « captologie » ?

Étant moi-même concepteur/développeur web et très familier des pratiques utilisées en ergonomie, je peux vous assurer...


Je vous en ai parlé à maintes reprises et je ne suis pas le seul, l'argent liquide est amené à disparaitre, comme tout autre moyen de paiement non numérique qui ne saurait être sous l'emprise des lobbies bancaires.

Mais les habitudes ont la dent dure, et ce but ne peut être atteint uniquement en procédant par étape, tout comme pour la fameuse histoire de la grenouille dans la casserole d'eau. Une première étape significative a déjà été franchie en plafonnant tout paiement en argent liquide à 1000 €, et ce afin de « lutter contre le blanchiment d'argent ».

Il est plus que probable que, dans un futur proche, ce plafond soit abaissé à nouveau, mais en attendant que cette prédiction - qui n'a rien de médiumnique - se voit appliquée, le projet de loi Sapin II prévoit une réduction importan...

A moins que vous ne respectiez scrupuleusement le code de la route dans ses moindres entournures tout en étant attentif aux pièges qui vous sont parfois tendus, il vous sera très difficile de garder votre permis de conduire et/ou ne pas être en zone rouge auprès de votre banque habituelle.

En effet, le nouveau radar multifonctions arrive, et avec lui, la possibilité à l’État de vous soutirer beaucoup plus d'argent puisque ce nouvel appareil va surveiller et pénaliser plusieurs types d'infractions. par exemple, ce radar pourra vous verbaliser en même temps pour un excès de vitesse et pour un franchissement de feu rouge ou d'un stop, mais aussi bien d'autres entorses. Cerise sur le gâteau, l'appareil sera également évolutif et pourra à l'avenir être capable de verbaliser plusieurs nouvel...

Je peine à trouver les mots pour décrire mon ressenti face à cette nouvelle information qui fait froid dans le dos, et ce malgré les nombreux signes avant-coureurs et avertissements relayés sur Le Veilleur. Le « fichier général de la population » autrefois mis en place par le gouvernement de Vichy sous l'occupation renaît aujourd'hui de ses cendres.

Ce nouveau fichage de la population décrété par le gouvernement la kommandantur est présenté sous le doux nom de TES (« Titres électroniques sécurisés »), et promet d’être extraordinairement massif car il concernera près de 60 millions de Français (environs 92% de la population), le tout réuni au sein d'un même fichier, ce qui au vu de l'insécurité numérique hexagonale, ne manquera pas d'interpeller les hackers et tous autres types d'escrocs ...

Si le titre reprend le sens de celui de l'article du HuffingtonPost, ce dernier met en exergue le fait que la France s'oppose à l'interdiction des armes nucléaires, lui donnant une image de vilain petit canard. J'ai tenu à fouiller plus en profondeur, et la conclusion est que la France n'est pas la seule, et que le sujet est bien plus complexe qu'il n'en a l'air.

Car la subtilité réside dans le fait que nous parlons ici d'interdiction des armes nucléaires, alors que le traité de non prolifération nucléaire n'a toujours pas abouti à de réels résultats positifs depuis de nombreuses années. Sans risques de trop se tromper, on peut avancer que dans la cas de la France, la diminution drastique des moyens en hommes et matériels, ainsi qu'en financements, allié à un parc vieillissant, pour ne...