Catégorie « Evènements sociaux » - Abus & dérives de notre société (1170 résultats)

Un nouveau scandale pédophile affectant la haute sphère politique anglaise fait la une des médias aujourd'hui. Cette boite de Pandore déjà connue par certains depuis longtemps semble s'ouvrir dans un contexte économico-politique pour le moins tumultueux. Le Figaro nous annonce en tête d'article que
 
« Les soupçons sur l'existence d'un réseau pédophile au sein de Westminster, des années 70 à 90, ont rebondi ce week-end après la révélation de la disparition d'une centaine de dossiers sur ce sujet. Le gouvernement a annoncé l'ouverture d'une enquête sur la façon dont les institutions publiques gèrent les cas d'abus sur des enfants. »
 
Cette « découverte » qui n'en est pas vraiment une, déjà largement relayée par le site Donde Vamos depuis de nombreuses années, et dans laquelle les services d...

Alors que la liste énorme des ennemis de l'occident et de l'empire américain s'agrandit, notre ami Vladimir Poutine agrandit quant à lui son cercle d'amis. Cette fois-ci, cela concerne Cuba, avant poste hautement stratégique que redoutent les Etats-Unis comme l'a déjà montré l'histoire des missiles cubains. Un contre-pied, et non des moindres à l'ingérence occidentale en Ukraine. Le veilleur

La Russie effacera 90% de la dette cubaine avant la visite du président Vladimir Poutine à Cuba, écrit vendredi le quotidien RBC Daily.
 
Jeudi le gouvernement a transmis à la Douma un projet de loi concernant la ratification des accords intergouvernementaux avec l'île, selon lesquels ce pays latino-américain serait libéré de 90% de sa dette envers la Russie, soit 31,7 milliards de dollars sur un total...

En « Punissant » la France par l'amende infligée à la BNP, les États-Unis ont tout simplement accéléré la mort du Dollar... Une analyse aussi fracassante que crédible provenant de zerohedge et traduite par vineyardsaker dans sa version française a provoqué en moi une joie et émoi difficilement dissimulable. Inutile de dire que cette information devrait faire l'effet d'une bombe si les menaces évoquées ici devaient se concrétiser.
 
Le simple fait que cette alternative aie été évoquée est en elle même très révélatrice, et pourrait bien contaminer l'ensemble de l'Europe, alors qu'elle fait suite à la sanction infligée à la BNP par les États-Unis dans le but de faire échouer la vente des navires Mistral à la Russie. Le retour de bâton des sanctions américaines contre la Russie pourrait bien ...

C'est désormais récurrent, dès lors qu'on s'oppose aux intérêts des multinationales, ou même aux idées que l'establishment tente de nous imposer par le truchement de rapports généralement biaisés, on se voit rapidement affublé d'une étiquette destinée à nous discréditer (conspirationniste, négationniste, complotiste, terroriste, etc.).
 
Dans le contexte qui nous intéresse aujourd'hui, les représentants de l'Otan - qui rappelons-le ne sont bien sûr nullement acoquinés avec les lobbyistes d'entreprises pétrolières -, tentent de diaboliser les militants anti gaz de schiste auprès de l'opinion publique, sous prétexte que ces derniers seraient infiltrés et manipulés dans le but de servir les intérêts de Gazprom, et donc du méchant tsar Poutine. Bien évidemment, cela n'a aucun rapport avec le...

Barack Obama est, comme chacun sait, un grand démocrate - et un constitutionnaliste étonnant. Dans un tweet récent que je trouve sidérant, il balance carrément cette menace : « Avec ou sans le Congrès, il est temps d'avancer sur les sujets qui importent le plus »...
 
La fin de la phrase sur « les sujets qui importent » n'est pas essentielle : il fait allusion à l'immigration, au salaire minimum et l'égalité homme femme. Ce qui est grave, c'est évidemment le début de la phrase : « avec ou sans le Congrès ». Comment un Président des États-Unis peut-il menacer d'agir « sans le Congrès » ? Les Pères fondateurs de la Constitution américaine doivent se retourner dans leur tombe car ce tweet présidentiel est tout de même assez immense sur le plan constitutionnel.
 
Ces dernières semaines, Barack ...