Catégorie « Evènements sociaux » - Abus & dérives de notre société (1169 résultats)

Un impôt au kilomètre parcouru en voiture? il ne manquerait plus que ça. Heureusement, c'est une idée américaine, espérons seulement que ça n'inspire pas trop nos politiques.
 
La San Francisco Bay Area's Metropolitan Transportation Commission songe sérieusement à équiper tous les véhicules d'un GPS obligatoire. Celui serait chargé de traquer le nombre de kilomètres parcourus par les conducteurs puis de les imposer en conséquence.
 
La Commission compte lancer une étude visant à explorer les avantages et les inconvénients d'une taxe par kilomètre effectué. En terme de coût, les premières estimations font état d'un centime le kilomètre.
 
A en croire les instigateurs, cette initiative part de la meilleure volonté du monde. Galvaniser l'usage des transports en commun, le co-voiturage, limiter l...

Vendredi 20 juillet 2012, vers 19h, des signaux ont commencé à être envoyés pour caler de nouvelles chaînes sur ArabSat et NileSat. Les signaux imitent ceux des télévisions syriennes dont ils reproduisent à la fois l'habillage et les logos. Pour le moment les programmes présentent des clips patriotiques.
 
Selon les spécialistes, les signaux sont envoyés depuis l'Australie, probablement depuis une base de l'US National Security Agency. Les signaux authentiques des télévisions syriennes ont été interrompus hier par ArabSat et NileSat. Leurs sites internet ont été attaqués et sont inaccessibles.
 
Selon l'agence SANA, citée par Ria-Novosti (lien), une entreprise de production de décors de cinéma a construit à Al-Zoubayr (Qatar) des décors reproduisant des villes syriennes. De faux reportages ...

Les scandales éclatent les uns après les autres aux Etats-unis, apres celui des banques et du libor (lien), celui de l'opération secrète « Fast and furious » (lien), voici maintenant que le président Obama lui même ne serait pas celui qu'il prétend être !
 
Le shérif d'Arizona Joe Arpaio a déclaré que l'expertise d'authenticité du certificat de naissance du président Barack Obama avait établi que c'était un faux. Cette information est communiquée par Associated Press.
 
Les données de l'enquête préliminaires ont été rendues publiques le 1 mars. Joe Arpaio a alors déclaré qu'il n'était pas sûr de l'authenticité du certificat. Mike Zullo, chef du groupe d'enquête, a affirmé que ce certificat n'avait jamais existé sur un support papier. Selon lui, il a été fait grâce à un ordinateur. Les assi...

Le Parlement pourrait être saisi en urgence pour la ratification du traité de stabilité européen par l'Elysée qui éviterait ainsi la réunion d'un congrès et des discussions avec l'opposition et au sein même de la majorité. Pour Francis Journot, un tel passage en force, sans débats ou référendum pourrait bien laisser des traces aux prochaines élections.
 
Le Mécanisme Européen de Stabilité (MES), premier volet ratifié du dispositif, constituera selon ses partisans (lien), « un premier pas vers une Europe fédérale avec son propre Trésor public et un budget conséquent ». En ratifiant maintenant le TSCG, la France pourrait abandonner une part de sa souveraineté budgétaire. Désormais, la commission européenne disposerait d'un droit de regard sur l'ensemble des dépenses publiques françaises don...

Les régulateurs bancaires enquêtant sur le scandale du Libor se penchent sur les liens entre les traders de la banque britannique Barclays, à l'origine du scandale, et ceux de quatre autres banques européennes, dont deux françaises, selon le Financial Times (lien).
 
Il s'agirait d'employés des banques françaises Société générale et Crédit agricole, de l'allemande Deutsche Bank (lien) et de la britannique HSBC, selon le site Internet du journal britannique qui cite des sources proches du dossier, et qui précise que ces personnes ne travaillent plus pour les banques en question. Selon le journal économique, un des traders de Barclays impliqué dans le scandale aurait pu tisser des liens avec des homologues de ces banques.
 
Concernant l'implication éventuelle de banques françaises, le gouvern...