Catégorie « Evènements sociaux » - Abus & dérives de notre société (1169 résultats)

Il ne s'agit plus seulement d'espionner les citoyens étasuniens avec des drones de surveillance : l'armée américaine est en train de se procurer tout un arsenal anti-émeutes au cas où les militaires seraient obligés d'aller combattre au corps à corps les civils étasuniens sur leur propre sol.
 
Une demande d'armes postée dans la rubrique des transactions commerciales fédérales du site officiel du gouvernement a révélé que l'armée étasunienne recherchait sur le marché des équipements qui ne causent pas la mort pour les utiliser vraisemblablement à l'intérieur des Etats-Unis. Dans un autre post au début de l'été, l'armée a fait un appel d'offre pour des boucliers anti-émeutes, des masques, des bâtons en polycarbonate et des armures. Le 10 juillet elle a signé un contrat avec A2Z Supply Corp...

Compte tenu de l'aggravation de la crise en Syrie, le quotidien Nezavisimaya Gazeta signale [juin 2012] que l'armée russe est apparemment en préparation pour une mission en Syrie. Citant des sources anonymes dans le commandement militaire, le journal a déclaré que le président russe Vladimir Poutine a ordonné à l'état-major d'élaborer un plan d'opérations militaires à l'extérieur de la Russie, notamment en Syrie.
 
Les unités en préparation pour une intervention sont la 76e Division de forces aéroportées (une unité particulièrement expérimentée de l'armée russe), la 15e Division de l'armée, ainsi que des forces spéciales d'une brigade de la flotte de la mer Noire, qui a une base dans le port syrien de Tartous.
 
Les détails du plan opérationnel sont élaborées par les groupes de travail de l...

Trop. La goutte d'eau de la misère a fait débordé mon vase de l'acceptable. Le hasard m'a -encore- fait tomber sur une répulsion. Une jambe gonflée. Des plaies ouvertes qui laissent entrevoir ici et là une musculature. Des plaies non soignées et un début de gangrène. Des plaies laissées à l'air libre, purulentes. Mais l'homme marche, boitillant, sans paraître se plaindre. Sa dose de drogue en poche, peut-être, lui fait oublier sa condition physique. Le risque prochain de perdre sa jambe gauche ne semble pas le perturber. Sa vie ne semble rien valoir pour la troïka.
 
Trop. En 2010 déjà, un autre mendiant était dans des conditions comparables. C'était son bras entaillé qui laissait entrevoir son triceps. Sans trucage. Analyse anatomique en pleine rue, en plein jour, dans le quartier de Ker...

Steve Mann est un chercheur canadien, pionnier des lunettes intelligentes, qui permettent d'améliorer la vue et de profiter de la réalité augmentée.
 
Depuis plusieurs années, il porte un de ces modèles de lunettes en permanence, accroché à ses yeux. Venu pour deux semaines en France avec sa famille, il a visité de nombreux musées, sans que jamais on ne lui fasse de remarque sur son appareillage.
 
Jusqu'au soir du 1er juillet dernier, lorsqu'il se rend dans le McDonald's des Champs-Elysées, à Paris. Là, un employé a tenté de lui arracher ses lunettes, a déchiré la lettre de son médecin (lien) justifiant le port de ces dernières ainsi que leur documentation technique. Il raconte cet épisode en détail sur son blog (lien - en anglais).
 
Il publie également des photos de son agression : le choc...

Moscou ne permettra pas d'inspecter les navires battant pavillon Russe dans le cadre des sanctions décrétées par l'Union européenne contre la Syrie, a déclaré samedi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch.
 
« Nous n'avons pas l'intention de participer aux démarches visant à faire exécuter les décisions adoptées par l'UE à l'encontre de la Syrie, et nous ne donnerons pas notre accord pour l'inspection de navires naviguant sous pavillon russe », lit-on dans un commentaire de M.Loukachevitch publié sur le site du ministère.
 
Le 23 juillet, le Conseil de l'Union européenne a approuvé un 17ème train de sanctions visant le régime de Damas. Les pays de l'UE se sont notamment engagés à inspecter les navires et les avions ayant pour destination la Syrie ...