Catégorie « Evènements sociaux » - Abus & dérives de notre société (1171 résultats)

Alors qu'on nous parle des médailles obtenues aux JO, de ce « pauvre » Armstrong pénalisé pour dopage (quelle surprise), de la sécheresse en France, et qu'on nous ment éhontément sur la situation en Syrie, pendant ce temps la, la misère sévit dans certains pays, et personne n'en parle, a part notre flamby national et sa nouvelle copine Angela Merkel, pour dire que « la Grèce doit faire plus d'efforts... » afin de pouvoir rembourser sa dette et rester dans cette maudite zone euro !

Jour après jour, l'actualité nous fournit les preuves les plus accablantes de la réalité de la situation créée par la monnaie commune européenne. Ainsi, entre le 30 juillet et le 23 août 2012, on a appris successivement :
 
 • que la Grèce, l'Espagne, le Portugal et l'Italie continuent de s'effondrer,
 • que l'ens...

Après les banques, voici qu'un des plus importants fonds souverain du monde et qu'une des plus grosses compagnies d'assurance vie d'Europe se désengagent...
 
Nous évoquions (lien), il y a quelques jours, les entreprises qui quittaient les banques européennes, soit pour des banques américaine, soit pour des banques « maison ». En fait, le phénomène prend de l'ampleur. Mais plutôt que de vous parler d'entreprises, ce qui donnerait l'impression de se répéter (et très certainement la cause en reste la même, les algorithmes !), je vais évoquer avec vous aujourd'hui deux cas qui me semblent différents, et relativement inquiétants par la conjugaison des faits.
 
Tout d'abord, évoquons un pays. La Norvège. Le fonds souverain de Norvège (lien), 600 milliards de dollars (3 693 267 088 651 NOK), excu...

Depuis le début de la crise, les Etats soutiennent les banques à bout de bras. La socialisation des pertes bancaires en Europe a surtout pris la forme de recapitalisations. Recapitaliser, cela revient à augmenter les fonds propres d'une banque.
 
Dans le secteur bancaire, les fonds propres désignent l'argent qui, à la différence des dépôts des clients ou des emprunts effectués auprès d'autres établissements, n'appartient qu'à la banque. Dans le cas des banques en difficulté, l'ajout de capitaux propres a surtout servi à compenser les dettes qu'elles avaient contractées.
 
Effet levier
 
Le monde bancaire s'est, en effet, beaucoup endetté, ces dernières années, via ce que l'on appelle les effets de levier. L'effet de levier consiste à avoir recours à l'endettement pour augmenter la rentabilité...

L'Iran a mis en garde a plusieurs reprises contre toute attaque en territoire syrien, ainsi que contre toute tentative d'intervention militaire de la part des Etats-unis sur son sol, affirmant que Téhéran ripostera "durement" pour se défendre ainsi que pour venir au secours de son allié. Apparemment il semble que ce ne soit pas du bluf...

Selon le site d'information Al-Mohit, qui cite une source diplomatique iranienne, six bases militaires secrètes d'Israël et des Etats Unis constituent des cibles potentielles des missiles iraniens.
 
« En cas de frappes israéliennes contre les installations nucléaires iraniennes, ces bases vont être, immédiatement, prises pour cible ».
 
« Ce sont des bases militaires bourrées de munitions, de missiles intelligents. De grands hôpitaux s'y trouvent, égaleme...

C'est une première en france, et peut-être même dans le monde. En France comme ailleurs, les Anonymous sont connus pour lutter contre la scientologie. A Paris notamment ,des actions pacifiques  sur le terrain sont régulièrement organisées.
 
La dernière en date a eu lieu ce vendredi lorsqu'un petit groupe d'anonymous s'est réuni sur le trottoir face à la scientologie. Comme par habitude, le groupe scandait des slogans tel que « non aux sectes en France » ou « stop aux enfants dans les sectes ».
 
Ces derniers ont l'habitude de faire face pacifiquement à l'agressivité des scientologues, et n'auront cette fois-ci pas reçu de coup de poing, mais seulement un oeuf envoyé à partir de l'église des scientos. Tout se passait bien avec un « esprit bon enfant » jusqu'à l'arrivée de la police. D'eux m...