Catégorie « Evènements sociaux » - Abus & dérives de notre société (1168 résultats)

La première étape de la compétition aux armes cybernétiques est lancée sur le continent américain. L'armée américaine compte acheter des logiciels malveillants pour détruire les réseaux informatiques.

Par ailleurs, une commission spéciale du Pentagone est en train d'élaborer une carte électronique pour surveiller la protection de l'information des sites stratégiques. Washington, qui niait jusqu'à présent ces projets de développement des armes virtuelles, a en effet commencé à se préparer aux cyber-attaques éventuelles. Mais pour les experts russes, les guerres informatiques ont déjà commencé.
 
Deux appels d'offre ont été publiés sur le site des acquisitions du gouvernement américain. Le premier appel d'offre précise que la Force aérienne des Etats-Unis a besoin des programmes qui permettr...

Les émeutes au Moyen-Orient sont évoquées en cour fédérale pour justifier ce qui semble être la préparation à la loi martiale...
 
La Maison Blanche a demandé à la Cour américaine du deuxième circuit d'appel de faire passer une modification d'urgence à propos d'une décision rendue la semaine dernière par un juge fédéral.  Cette décision se rapporte au pouvoir du président Obama de détenir indéfiniment des Américains sans accusation en vertu du National Defense Authorization Act (NDAA - wiki).
 
Mercredi, le 12 septembre, un juge de la Cour a rendu permanente une injonction temporaire déposée en mai dernier, laquelle interdit au gouvernement fédéral de détenir un citoyen indéfiniment, sans accusation, parce que cette mesure viole la Constitution.
 
Toutefois, lundi le 17 septembre dernier, la ...

Les exercices sont présentés comme étant les plus importants de la défense aérienne en situation de guerre. Les Gardiens de la Révolution et l'armée de l'air utiliseront des missiles, des drones, des radars et testeront les défenses de 3600 sites sensibles dans tout le pays, y compris les raffineries de pétrole et les installations d'enrichissement d'uranium.
 
« Cette manoeuvre est destinée à évaluer l'état de préparation de la main-d'oeuvre et des installations de défense aérienne », a déclaré le brigadier général Farzad Esmaili, commandant de la base de défense aérienne.  Il a ajouté : « Nous allons également identifier les vulnérabilités, essayer de nouvelles tactiques et pratiquer les anciennes. »
 
Ces manoeuvres de grande envergure représenteront une riposte à des exercices navals pr...

Plusieurs banques américaines, dont JPMorgan et Bank of America, sont visées par une enquête menée aux États-Unis sur des circuits de blanchiment d'argent qui auraient pu financer le trafic de drogue ou des activités terroristes, affirme le New York Times samedi.
 
La plus grande banque américaine devient ainsi la dernière cible en date d'une enquête élargie sur la façon dont les banques évitent les transactions liées à l'argent provenant de la drogue ou des pays visés par des sanctions

« Les autorités fédérales et locales enquêtent sur quelques-unes des plus grandes banques américaines qui auraient failli dans leur surveillance de transferts d'argent liquide (...), une faille qui pourrait avoir permis à des trafiquants de drogue et à des terroristes de blanchir de l'argent sale »
, indique...

Déplacer autant de colosses et de soldats ne se fait certainement pas dans une seule et unique visée préventive. Je rappelle que plusieurs informations, venant d'experts de géopolitique, et de la bouche d'Israël, convergent vers une fenêtre d'attaque se situant entre le 15 septembre et le 15 octobre...
 
Une armada navale se trouve actuellement dans le Golfe Persique, laissant envisager qu'une attaque d'Israël est imminente.
 
Cuirassés, porte-avions, sous-marins et des dragueurs de mines de 25 pays convergent vers le détroit stratégique d'Ormuz. Les dirigeants occidentaux sont convaincus que l'Iran ripostera à toute attaque et qu'elle bloquera la voie de navigation (détroit d'Ormuz) à travers laquelle passe environ 18 millions de barils de pétrole par jours, soit environ 35% du pétrole mon...