Catégorie « Etat de la planète » - La santé de notre belle terre (739 résultats)

Une équipe franco-allemande montre la signature des mouvements du noyau liquide de la Terre dans les données gravimétriques et magnétiques, obtenues grâce aux missions spatiales GRACE (Gravity Recovery and Climate Experiment - wiki) et CHAMP (CHAllenging Minisatellite Payload - wiki). C'est la première fois qu'une anomalie de gravité est expliquée par des mouvements dans le noyau liquide. Un nouveau moyen d'étudier la dynamo terrestre se dessine. Une étude parue en ligne dans la revue PNAS du 11 octobre 2012.
 
L'enveloppe la plus externe du noyau terrestre est composée de métal en fusion riche en fer. Les mouvements de ce métal conducteur sont à l'origine du champ magnétique terrestre. Jusqu'à présent, la dynamique du noyau fluide ne pouvait être appréhendée qu'à travers des observations...

Les Etats-unis ne sont pas les seuls à subir des inondations, les divagations climatiques actuelles et les inondations qui en résultent frappent de nombreux pays à travers le monde, et si les conséquences immédiates sont visuellement impressionantes, celles à venir vont être encore plus dramatiques.
 
En effet, au-delà du nombre conséquent de victimes, des habitats dévastés et des nombreuses personnes désormais sans abris, la dévastation de nombreuses et immenses zones agricoles a anéanti tout espoir de récoltes à venir. Ces inondations venant s'ajouter à la forte période de sécheresse subie dans certaines régions cet été, une pénurie de nourriture proche risque de s'abattre sur ces pays, créant un drame sans précédent.
 
Argentine : Les inondations récentes ont inondés 14 millions d'hecta...

A cause de la tempête tropicale Sandy qui a balayé récemment l'est des Etats-Unis, 2  réacteurs nucléaires ont été arrêtés, 2 ont eu des incidents et une centrale (Oyster Creek dans le New Jersey) a été mise en alerte de niveau 2 - sur une échelle de 4 - car elle a failli être dans la même situation que Fukushima.
 
En effet, les deux évènements précurseurs à l'accident étaient identiques :
 
1) Perte d'alimentation électrique extérieure
2) Montée des eaux et perte partielle de la source froide permettant de refroidir le coeur
 
Deux experts nucléaires états-uniens ont communiqué sur cette situation : Robert Alvarez d'une part a assuré que si une forte inondation ou des vents violents avaient mis à plat le système électrique de secours, la centrale aurait alors été en situation de black-out, s...

Il est quand même rassurant de savoir que seuls 19 % des météorologues croient à un changement climatique causé par l'homme. Malheureusement, ce ne sont pas ceux-là que les gouvernements écoutent pour imposer des taxes... Taxes réclamées entre autres par Al Gore, qui a sauté sur l'occasion de Sandy pour en rajouter une couche (voir à la fin de cet article).
 
Un physicien allemand dit qu'un changement climatique dû aux effets du CO2 humain n'est que « pure absurdité ».
 
Un article publié dans The Holocene montre qu'il y a 3200 ans « sécheresses et inondations extraordinaires faisaient partie d'une variabilité entièrement naturelle du climat de la région nord-ouest de la Chine ». Cela se passait pendant l'optimum climatique du moyen-holocène. Cela prouve qu'avec des niveaux « sains » de CO2...

Des volontaires et des experts animaliers se relayaient toujours auprès d'une baleine échouée sur une plage de Tasmanie (Australie) alors qu'un échouage massif a provoqué la mort d'environ 80 dauphins et baleines, hier, sur l'île New Year. Pour la troisième journée consécutive de nouveaux animaux se sont retrouvés coincés sur le rivage.
 
Tout a commencé vendredi avec 13 dauphins retrouvés à Quarantine Bay, sur King Island. Huit d'entre eux ont pu être sauvés. Hélas, samedi, les choses ont pris une ampleur inattendue avec l'échouage de 60 baleines et 20 dauphins sur les plages de New Year Island. Seuls six dauphins et deux baleines ont pu être remis à la mer.
 
Ce dimanche, une nouvelle baleine a été retrouvée sur une plage. Sauveteurs et bénévoles tentent de garder l'animal mouillé en att...