Catégorie « Etat de la planète » - La santé de notre belle terre (737 résultats)

L'Activité solaire reprend ! Une chance supplémentaire pour les éruptions : Le soleil est parsemé de taches. Il y a maintenant plus d'une douzaine de régions actives numérotées et disséminées autour du disque solaire en moins de 48h.
 
Comme le nombre de taches solaires augmente le risque d'éruptions aussi. Les prévisionnistes de NOAA estiment une probabilité de 25 % des éruptions de classe M et de 5 % de chances d'éruptions de class X au cours des 24 prochaines heures.

Inhabituelle pluie cométaire

radmap_strip.jpgL'annuel essaim de météores, causé par les débris de la comète brisée 2003 EH1, a culminé le 3 janvier et devrait être terminé en théorie.
 
Le Radar Canadian Meteor Orbit (CMOU) voit toujours une très forte activité de l'essaim, rapporte le Prof. Peter Brown de l'Université de Western Ontario...

Un séisme d'une magnitude inhabituelle de 7.7 s'est produit samedi 5 janvier au large des côtes de l'Alaska (lien). Depuis cette date, de nouveaux séismes/répliques ont eu lieu et se portent au nombre impressionant de 15, avec respectivement des magnitudes de 4.7, 4.5, 4.2, 4.8, 4.0, 3.8, 3.7, 5.1, 3.5, 4.0, 4.4, 3.9, 4.2, 4.0 et 4.5, la dernière s'étant ajoutée alors que j'écris ces lignes ! (lien officiel USGS - onglet Alaska)
 
Pour rappel, cette zone est située sur la ligne de la grande ceinture de feu qui nous montre une nouvelle fois de forts signes d'activité. La zone du Kamtchaka - très active ces derniers temps, aussi bien au niveau sismique que volcanique - , ainsi que l'île du Japon sont également situés en bordure de cette immense ligne de failles.
 
Très récemment également, de...

Un séisme de magnitude 7,7 s'est produit dans l'Océan pacifique, au large des côtes de l'Alaska, tôt samedi matin, a annoncé le Centre américain de géophysique (USGS).
 
L'épicentre du séisme, qui s'est produit à 08h58 GMT, est situé à 102 km à l'ouest de la ville de Craig, a précisé l'USGS.

Magnitude 7.7
Date-Time
  • Saturday, January 05, 2013 at 08:58:19 UTC
  • Friday, January 04, 2013 at 11:58:19 PM at epicenter
Location 55.292°N, 134.728°W
Depth 9.6 km (6.0 miles)
Region SOUTHEASTERN ALASKA
Distances 102 km (63 miles) W of Craig, Alaska
303 km (188 miles) WNW of Prince Rupert, Canada
335 km (208 miles) S of Juneau, Alaska
402 km (249 miles) WNW of Terrace, Canada
Location Uncertainty horizontal +/- 12.3 km (7.6 miles); depth +/- 4.4 km (2.7 miles)
P...

La probabilité qu'un astéroïde géant détruise la Terre est faible. En revanche, Patrick Simon explique que les problèmes environnementaux et l'effondrement économique de nombreux pays risquent bien de précipiter la fin du monde. Extrait de « Autopsie de l'apocalypse » (2/2).
 
L'accumulation des problèmes économiques et sociaux, le constat de notre incapacité à faire face aux phénomènes naturels semblent avoir rendu caduque l'idée, dominante au siècle dernier, que les progrès de la science et des idéologies allaient nous ouvrir une ère de prospérité et de bonheur.
 
Pourtant, la productivité et le progrès technique ont permis l'accumulation de richesses, offrant ainsi aux pays développés de l'hémisphère nord la possibilité de mettre en place une économie fondée sur une production massive de...

Cette information ne se veut pas alarmiste et fut déjà traitée, mais devant l'incertitude à l'heure actuelle des scientifiques concernant les trajectoires possible de l'objet, ajouté au fait qu'ils envisagent sérieusement l'élaboration de plans et techniques destinés à le dévier de sa trajectoire si il devait trop s'approcher de nous, nous sommes en droit de nous poser quelques questions.
 
Après tout, 2004 NM4 (son nom d'origine) fut officiellement baptisé Apophis, du nom du dieu égyptien Apep, le « Destructeur » ... Ce qui en dit long sur son potentiel ! Remerciements à Kaes Hohenheim pour avoir levé cette information ;-)
 
Les ingénieurs du Centre national d'études spatiales de Toulouse préparent une mission destinée à mieux connaître Apophis, l'astéroïde qui menace de percuter la Terre ...